Du 13 au 17 septembre 2021

Dernières nouvelles

Les marchés ont battu de l’aile alors que l’attention était tournée vers les données sur l’inflation au Canada et aux États-Unis

Le calendrier économique peu chargé ayant guère influencé les marchés lundi, les indices Dow Jones et S&P 500 ont pu rebondir en territoire positif à la clôture des marchés pour la première fois en six séances. Le TSX canadien a grapillé 0,2 %, tandis que le Nasdaq accusait quatre jours de pertes consécutives.

Les acteurs du marché attendaient avec impatience la publication en milieu de semaine des données sur l’inflation pour le mois d’août, à l’affût de signaux de hausse des prix à la consommation et inquiets de savoir si cette hausse est réellement transitoire – le terme économique pour les fluctuations à court terme –, comme continuent d’en attester les décideurs canadiens et américains.

L’incertitude a éclipsé les données économiques supérieures aux prévisions aux États-Unis

Mardi, le département du Travail des États-Unis a publié les données sur l’inflation pour le mois d’août, qui faisaient état d’une augmentation mensuelle de 0,3 %, contre 0,5 % en juillet et 0,9 % en juin. Les prix ont augmenté de 5,3 % (légèrement en dessous des 5,4 % observés au cours des deux derniers mois de lectures annualisées) sur 12 mois. Le rapport a déclenché une reprise à la cloche d’ouverture, toutefois l’optimisme s’est estompé au cours de la journée alors que les investisseurs reportaient leur attention sur le projet de budget de 3,5 milliards de dollars proposé par le président américain Joe Biden, qui devrait inclure une augmentation de l’impôt sur les sociétés de 21 % à 26,5 %. Le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq ont tous perdu plus d’un demi-point de pourcentage à la fin de la journée.

Les ventes au détail ont augmenté de manière inattendue en août, en hausse de 0,7 % après une baisse de 1,8 % en juillet (chiffre révisé par rapport au résultat de 1,1 % annoncé précédemment). Le rapport du département du Commerce, publié jeudi, témoignait d’un bond de 5,3 % des ventes en ligne pour le mois, probablement attribuable aux achats de la rentrée scolaire. Une fois encore, ces données positives n’ont pas permis aux marchés de se maintenir à flot. Le Dow Jones et le S&P 500 ont chuté, tandis que le Nasdaq enregistrait un gain de 0,1 %.

L’inflation au Canada a enregistré sa plus forte hausse depuis 2003

Mercredi, Statistique Canada a publié les données sur l’inflation pour le mois d’août. Contrairement aux États-Unis, ces données étaient essentiellement défavorables. L’augmentation de 4,1 % sur 12 mois en août marque le cinquième mois consécutif où l’inflation canadienne dépasse le taux cible de 3 % de la Banque du Canada. Les données annualisées ont dépassé les attentes des économistes qui prévoyaient une augmentation de 3,9 %, l’indice du coût de remplacement par le propriétaire (lié au prix des maisons neuves) et les prix de l’essence ayant le plus contribué à la hausse. L’indice du coût de remplacement par le propriétaire a augmenté de 14 % par rapport à la période correspondante de l’année précédente, soit la plus forte hausse depuis 1987. Les prix de l’essence ont fait un bond de 32,5 %.

Au même moment, une flambée des prix du pétrole brut a sauvé le TSX et les indices de référence américains d’une autre journée de pertes mercredi. Le cours du Brent a franchi la barre des 75 $ US le baril pour la première fois depuis août, le West Texas Intermediate a frôlé 73 $ US le baril tandis que le Western Canadian Select a dépassé le seuil des 60 $. Malgré un léger recul à la fin de la semaine, le secteur de l’énergie s’est bien tenu.

Le TSX a terminé la semaine en baisse de 0,5 % jeudi, suivie d’une autre baisse de 0,5 % vendredi, sous l’effet du secteur des matériaux, secoué par la chute de 2,25 % des prix de l’or.


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 20 490,36 -0,69 % 17,54 %
Dow Jones Industrial Average 34 584,88 -0,07 % 13,00 %
Indice S&P 500 4 432,99 -0,57 % 18,02 %
Indice composé Nasdaq 15 043,97 -0,47 % 16,73 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 1,29 % 0,06 % 0,62 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 1,37 % 0,02 % 0,44 %
Cours du pétrole brut WTI ($ US/baril) 71,96 3,21 % 48,31 %
Dollar canadien 0,7861 $ US -0,71 % 0,09 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 17 septembre 2021. Sources : www.bloomberg.com, www.banqueducanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

  • Élections fédérales canadiennes (20 septembre) : Si l’on regarde les tendances passées, on ne discerne pas de modèle clair quant aux réactions des marchés canadiens à un changement de gouvernement. Les investisseurs attendront le résultat des élections avant de faire des prédictions sur l’avenir de l’économie.

Dates importantes

  • 11 octobre : Fermeture des marchés canadiens pour l’Action de grâce
  • 25 novembre : Fermeture des marchés américains pour l’Action de grâce

À retenir

Ne perdez pas de vue vos objectifs à long terme : Cette semaine, les investisseurs étaient aux prises avec des données économiques inégales, directement liées à la reprise économique. ISi vous doutez de votre plan, il peut être utile de revoir vos objectifs. Mais si le marché est la seule chose qui a changé, essayez de faire fi des pertes à court terme et de vous concentrer sur les résultats à long terme.


Cet article se veut une source d’information générale qui nCette semaine, les investisseurs étaient aux prises avec des données économiques inégales, directement liées à la reprise économique. ISi vous doutez de votre plan, il peut être utile de revoir vos objectifs. Mais si le marché est la seule chose qui a changé, essayez de faire fi des pertes à court terme et de vous concentrer sur les résultats à long terme. est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Les fonds communs de placement sont offerts par l’intermédiaire de Services d’investissement financier Co-operators inc. Les fonds distincts et les rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d’assurance-vie. Co-operators Compagnie d’assurance-vie et Services d’investissement financier Co-operators inc. s’engagent à protéger la vie privée de leurs clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de leurs affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.