Du 9 au 13 novembre 2020

Dernières nouvelles

Les marchés ont surpassé la deuxième vague de la pandémie

Alors que les marchés étaient déjà en voie de poursuivre sur leur lancée de la semaine précédente, l’annonce effectuée lundi par Pfizer Inc. que son vaccin expérimental contre la COVID-19 serait efficace à 90 % les a propulsés vers de nouveaux records. Cependant cet élan a été de courte durée, car la flambée des taux d’infection, le nombre record d’hospitalisations et le renouvellement des restrictions commerciales ont ramené les investisseurs sur terre au milieu de la semaine, avant un nouveau rebond des marchés vendredi.

La nouvelle de la découverte d’un vaccin s’est heurtée à la hausse des infections

L’annonce inattendue du géant pharmaceutique allemand Pfizer Inc. et de son partenaire BioNTech SE lundi a soulevé les marchés dans le monde entier. Les indices de référence Dow Jones Industrial Average et S&P 500 ont tous deux atteint des sommets intrajournaliers. Le Dow Jones a clôturé à 29 158 points (en hausse de 2,95 %), son premier record depuis février, avant le premier confinement en réponse à la COVID-19. Le S&P 500 a clôturé à 3 550,66 points (en hausse de 1,17 %), sa première incursion dans un territoire record depuis septembre. L’indice composé S&P/TSX du Canada a également enregistré sa plus forte progression quotidienne depuis la mi-octobre.

Parmi les indices de référence nord-américains, seul le Nasdaq a terminé en territoire négatif lundi, car de nombreux investisseurs s’attendent à une rotation des marchés lorsqu’un vaccin sera mis à la disposition du public. Les actions de sociétés de services à domicile comme Amazon, Netflix, Zoom et Peloton, qui avaient bénéficié de la pandémie, ont toutes chuté au cours de la journée. En revanche, les compagnies aériennes, les compagnies de croisière et les autres titres dans le secteur du voyage ont progressé. Les prix du pétrole, qui ont connu des baisses historiques tout au long de la pandémie, ont également augmenté de 7,78 % lundi, la plus forte hausse quotidienne depuis le mois de mai.

L’optimisme entourant un vaccin, qui devrait se poursuivre alors que les sociétés pharmaceutiques concurrentes commencent aussi à annoncer leurs résultats, a suscité beaucoup d’enthousiasme pour l’avenir. Mais comme les États-Unis ont atteint 10 millions de cas le jour même où Pfizer a fait son annonce, la réalité immédiate est devenue trop importante pour pouvoir être ignorée au fil de la semaine. Les marchés ont été mitigés tout au long des journées de mardi et mercredi, lorsque l’enthousiasme a cédé la place à des préoccupations plus pratiques concernant le déploiement d’un vaccin, et que New York et la Californie ont imposé de nouvelles restrictions commerciales liées à la COVID. Dix-sept États américains ont également enregistré un nombre d’hospitalisations record. Jeudi, avec une augmentation de 69 % de la moyenne des cas quotidiens aux États-Unis par rapport à il y a seulement deux semaines, les quatre principaux indices nord-américains ont reculé à la clôture. Mais les marchés se sont redressés vendredi pour terminer sur une note solide avec un retour du Dow Jones et du S&P 500 en territoire record.

Joe Biden a été élu 46e président des États-Unis

L’annonce de la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle a également contribué aux résultats positifs en début de semaine. Malgré certaines craintes des entreprises américaines concernant une victoire de Joe Biden et ses conséquences sur les marchés financiers, ceux-ci ont réagi positivement lorsqu’il est apparu clairement qu’il avait obtenu les votes nécessaires au collège électoral pour remporter l’élection et que s’est dissipée l’incertitude à savoir qui allait diriger l’économie américaine pendant les quatre prochaines années. M. Biden s’est engagé à faire de la pandémie une priorité absolue et a déjà annoncé son groupe de travail sur la COVID-19. Le président sortant Donald Trump a continué de contester les résultats des élections et d’engager des poursuites judiciaires dans plusieurs États.


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 16 675,64 2,41 % -2,27 %
Dow Jones Industrial Average 29 479,81 4,08 % 3,30 %
Indice S&P 500 3 585,15 2,16 % 10,97 %
Indice composé NASDAQ 11 829,29 -0,55 % 31,84 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 0,73 % 0,09 % -0,97 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 0,89 % 0,06 % -1,03 %
Cours du baril de pétrole brut WTI ($ US/baril) 40,12 $ 8,02 % -34,29 %
Dollar canadien 0,7606 $ US -0,82 % -1,21 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 13 novembre 2020. Sources : www.bloomberg.com, www.banqueducanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

Données sur l’économie américaine : De nouveaux rapports sur les ventes manufacturières et les ventes au détail au Canada sont attendus cette semaine ainsi que de nouvelles perspectives sur le taux d’inflation.

Dates importantes

  • 26 novembre : Congé de l’Action de grâce aux États-Unis (fermeture des marchés américains)
  • 9 décembre : Annonce du taux directeur de la Banque du Canada
  • 15-16 décembre : Réunions et déclaration de la Réserve fédérale américaine

À retenir

Ne vous laissez pas guider par les émotions. La volatilité est un phénomène normal. Nous en avons eu la preuve lorsque les marchés ont atteint leur point le plus bas en mars pour ensuite rebondir pendant l’été, bien plus vite que prévu. Vous réagissez sous le coup de l’émotion? Vous essayez d’anticiper les fluctuations du marché? Nous ne recommandons pas ces stratégies de placement.


Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Les fonds communs de placement sont offerts par l’intermédiaire de Services d’investissement financier Co-operators inc. Les fonds distincts et les rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d’assurance-vie. Co-operators Compagnie d’assurance-vie et Services d’investissement financier Co-operators inc. s’engagent à protéger la vie privée de leurs clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de leurs affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.