Du 16 au 20 novembre 2020

Dernières nouvelles

La résurgence des cas de COVID 19 et des mesures de confinement dans le monde a pesé sur les marchés

Les principaux indices boursiers nord-américains ont commencé la semaine sur une note positive, les nouvelles d’un vaccin contre la COVID 19 ayant porté le Dow Jones et le S&P 500 à des niveaux records. Pendant ce temps, l’indice canadien TSX continuait de bénéficier de la hausse des prix du pétrole et se retrouvait presque en territoire positif (résultats depuis le début de l’année). L’indice des sociétés technologiques Nasdaq, relativement morose ces dernières semaines, a fait exception à la règle, puisque la rotation des titres de sociétés de services à domicile vers des secteurs plus favorables à la reprise a continué d’affaiblir son rendement.

Le vent a tourné mardi, lorsque les gouvernements du monde entier ont réinstauré des restrictions économiques afin d’endiguer la hausse des infections à la COVID-19. Cela a donné aux investisseurs une raison de marquer une pause et de réfléchir au rythme de la reprise dans les semaines et les mois à venir. Les marchés boursiers américains ont reculé jusqu’au milieu de la semaine, jusqu’à l’annonce jeudi dernier que les législateurs américains reprenaient les négociations sur un plan d’allègement fiscal très attendu pour l’économie américaine. Cette nouvelle a propulsé les marchés à la fermeture. Mais vendredi, les nouvelles d’un conflit entre la Maison-Blanche et la Réserve fédérale à propos de l’orientation des programmes de relance ont assombri les marchés.

L’optimisme suscité par les vaccins a contribué à limiter les pertes

Lundi, le fabricant de médicaments Moderna Inc. a annoncé que son vaccin expérimental s’est révélé efficace à 94,5 % lors d’un essai en phase finale. Pour ne pas être en reste, Pfizer Inc. et son partenaire BioNTech SE ont déclaré mercredi que leur candidat vaccin était efficace à 95 % sur la base des données finales de l’essai. Pfizer est maintenant prête à demander son homologation pour une utilisation d’urgence aux États-Unis. Jeudi, l’Université d’Oxford a confirmé qu’une étude préliminaire du vaccin qu’elle met au point avec AstraZeneca Plc a produit de fortes réponses immunitaires chez les personnes âgées. Si l’annonce de Moderna a permis aux marchés boursiers américains d’atteindre des records lundi, les réactions aux annonces suivantes sont restées plus modérées puisque les marchés ont déjà intégré la perspective d’un vaccin qui ne devrait pas être disponible à grande échelle avant la fin de 2021.

Le rapport du FMI et les données économiques mondiales suggèrent un ralentissement de la reprise économique

Selon un rapport du Fonds monétaire international (FMI) publié jeudi, les nouvelles restrictions imposées aux ménages et aux entreprises risquent d’affaiblir la reprise économique mondiale. Si le rapport prend en compte les récents progrès en matière de vaccins, il prévient également que les marchés élevés semblent déconnectés de la réalité économique et constituent une menace potentielle pour la stabilité financière : « Alors que l’activité économique mondiale a repris depuis juin, il y a des signes que la reprise pourrait perdre de son élan, et la crise est susceptible de laisser des cicatrices profondes et inégales...L’incertitude et les risques sont exceptionnellement élevés ».

Les données économiques mondiales publiées tout au long de la semaine reflétaient ces préoccupations. Le Bureau national des statistiques de Chine a laissé savoir lundi que même si son économie a progressé en octobre, la consommation se redresse plus lentement que le secteur industriel et d’autres secteurs soutenus par les investissements qui ont dépassé les attentes des analystes. Mercredi, Statistique Canada a indiqué que le taux d’inflation annuel du pays est passé de 0,5 % à 0,7 % en septembre; cependant comme l’a fait remarquer la Banque du Canada, l’atonie continue de l’économie et du marché de l’emploi devrait maintenir l’inflation sous son objectif de 2 % au moins jusqu’en 2023. Aux États-Unis, le ministère du Travail a annoncé jeudi une augmentation du nombre de premières demandes de prestations de chômage au cours de la semaine précédente, ce qui laisse penser que la hausse des cas de COVID 19 a ralenti la reprise du marché du travail américain.


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 17 019,10 2,06 % -0,26 %
Dow Jones Industrial Average 29 263,48 -0,73 % 2,54 %
Indice S&P 500 3 557,54 -0,77 % 10,11 %
Indice composé NASDAQ 11 854,97 0,22 % 32,12 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 0,66 % -0,07 % -1,04 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 0,83 % -0,06 % -1,09 %
Cours du baril de pétrole brut WTI ($ US/baril) 42,17 $ 5,11 % -30,94 %
Dollar canadien 0,7660 $ US 0,71 % -0,51 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 20 novembre 2020. Sources : www.bloomberg.com, www.banqueducanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

Données sur l’économie américaine : Plusieurs rapports attendus avant le congé de l’Action de grâce aux États-Unis jeudi offriront un aperçu du secteur manufacturier, du logement, de l’emploi et de l’offre de pétrole aux États-Unis.

Dates importantes

  • 26 novembre : Congé de l’Action de grâce aux États-Unis (fermeture des marchés américains)
  • 9 décembre : Annonce du taux directeur de la Banque du Canada
  • 15-16 décembre : Réunions et déclaration de la Réserve fédérale américaine

À retenir

Atteignez vos objectifs financiers plus facilement grâce à une feuille de route. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses quand il s’agit de définir vos objectifs. Et il n’y a pas un style de placement meilleur qu’un autre, du plus prudent au plus dynamique. L’important est de fixer un parcours et de garder le cap. Il peut être utile de parler à un professionnel.


Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Les fonds communs de placement sont offerts par l’intermédiaire de Services d’investissement financier Co-operators inc. Les fonds distincts et les rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d’assurance-vie. Co-operators Compagnie d’assurance-vie et Services d’investissement financier Co-operators inc. s’engagent à protéger la vie privée de leurs clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de leurs affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.