Du 1er au 5 juin 2020

Les dernières nouvelles

Les marchés, soutenus par les signes de reprise économique à l’horizon, ont continué de remonter la pente

Tandis que les pays dans le monde entier rouvraient progressivement leurs économies après des semaines de confinement, les investisseurs se sont accrochés aux signes de reprise économique mondiale, malgré l’agitation civile aux États-Unis et les relations tendues avec la Chine qui menaçaient la plus grande puissance économique du monde.

Après deux mois de résultats positifs et réguliers, les marchés boursiers mondiaux ont continué de faire preuve de résilience tout au long de la première semaine de juin. À la clôture vendredi, tous les grands marchés boursiers nord-américains affichaient une hausse de 40 % par rapport à leur plus bas niveau sur 90 jours, propulsant le Nasdaq à 1 % de son record historique.

Les prix du pétrole ont continué leur ascension de six semaines, les pays de l’OPEP+ ayant accepté de discuter d’une prolongation de leurs réductions de production sans précédent.

La Banque du Canada a maintenu des taux d’intérêt stables et observé une amélioration de la conjoncture économique

La Banque du Canada a annoncé qu’elle maintiendrait son taux directeur et a déclaré que l’impact de la COVID 19 sur les économies mondiales « semble avoir atteint un sommet ». Depuis le début mars, la banque a réduit son taux directeur à trois reprises – jusqu’à un plancher record de 0,25 % – et a lancé son tout premier programme d’achat d’obligations à grande échelle pour soutenir les marchés financiers pendant la crise de la COVID 19. La Banque a également souligné que ses « programmes [...] visant à améliorer le fonctionnement des marchés produisent l’effet escompté. Après avoir connu des tensions importantes en mars, les conditions de financement à court terme se sont améliorées. » Le taux directeur de la Banque du Canada influence les taux d’intérêt hypothécaires et bancaires accordés par les banques canadiennes.

Les rapports sur l’emploi au Canada et aux États-Unis pointent vers une reprise économique

Vendredi, la publication de données positives sur l’emploi pour le mois de mai s’est ajoutée aux signes indiquant que le pire des dommages économiques causés par COVID-19 pourrait être derrière nous. Le ministère du Travail des États-Unis a annoncé que l’économie avait créé plus de 2,5 millions d’emplois le mois dernier tandis que le taux de chômage avait diminué à 13,3 % contre 14,7 % en avril. Au Canada, après avoir perdu plus de trois millions d’emplois en mars et en avril, l’économie a ajouté 290 000 emplois en mai, selon Statistique Canada. Il s’agit de la première augmentation mensuelle depuis février et de la plus forte progression mensuelle en 45 ans. Malgré ces gains, le taux de chômage au Canada est passé de 13 % en avril à 13,7 % en mai. Le nombre de chercheurs d’emploi, en particulier des étudiants, a ainsi atteint son plus haut niveau depuis des décennies au cours du mois.


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 15 854,07 4,35 % -7,09 %
Dow Jones Industrial Average 27 110,98 6,81 % -5,00 %
Indice S&P 500 3 193,93 4,91 % -1,14 %
Indice composé NASDAQ 9 814,08 3,42 % 9,38 %
MSCI EAEO 1 846,51 7,04 % -9,35 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 0,73 % 0,20 % -0,97 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 0,91 % 0,26 % -1,01 %
Cours du baril de pétrole brut WTI ($ US/baril) 39,55 11,44 % -35,38 %
Dollar canadien 0,7447 $ US 2,67 % -3,27 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 5 juin 2020. Sources : www.bloomberg.com, www.msci.com, www.banqueducanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

Réunions et déclaration de la Réserve fédérale américaine. Le 10 juin, la Réserve fédérale américaine (« la Fed ») devrait annoncer qu’elle continuera de maintenir son taux d’intérêt directeur proche de zéro. Depuis mars, la Fed a procédé à trois réductions de son taux directeur, le ramenant entre 0 et 0,25 %, afin d’encourager le flux de crédit aux consommateurs et aux petites entreprises. La Fed a également lancé une facilité de crédit d’urgence pour soutenir le marché du crédit à court terme qui a été perturbé par l’épidémie de COVID-19, ainsi que 11 programmes de prêt distincts pour soutenir les emprunts des entreprises, des banques et des ménages.

Dates importantes

  • 6 juillet : Rapport de l’Enquête sur les perspectives des entreprises de la Banque du Canada
  • 15 juillet : Annonce du taux directeur par la Banque du Canada et publication du Rapport sur la politique monétaire
  • 3 novembre : Élection présidentielle américaine

À retenir

Ne perdez pas de vue vos objectifs à long terme. Si vous épargnez en prévision de votre retraite ou des études postsecondaires de vos enfants, et que vous avez encore du temps devant vous, concentrez-vous sur la tendance haussière des marchés à long terme.


Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Co-operators Compagnie d’assurance-vie s’engage à protéger la vie privée de ses clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de ses affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.