Du 30 août au 3 septembre 2021

Dernières nouvelles

Le S&P 500 et le TSX du Canada ont atteint de nouveaux records

Les indices S&P 500 et TSX du Canada ont atteint des jalons surprenants en août, traditionnellement considéré plus lent que la moyenne pour les marchés boursiers. Les indices S&P 500 et le Nasdaq ont démarré la semaine en atteignant de nouveaux sommets intrajournaliers et à la clôture des marchés, soutenus par le regain d’engouement des investisseurs pour les valeurs technologiques et les biens de consommation non essentiels. Les valeurs technologiques, stimulées par un gain de 2,3 % pour Apple Inc., ont retrouvé la faveur des investisseurs après les commentaires conciliants de la Réserve fédérale américaine (la Fed) lors du symposium économique de Jackson Hole le 27 août.

Le mois d’août a marqué sept mois consécutifs de croissance pour le S&P 500, sa plus longue période de progression depuis janvier 2018. Le TSX a perdu du terrain lundi et mardi, cependant l’indice de référence du Canada a terminé le mois d’août en hausse de 1,5 %. L’indice a égalé les sept mois de croissance du S&P, avec une hausse de 18,7 % sur cette période. Soutenu par les valeurs industrielles et technologiques, le TSX a commencé le mois de septembre sur les chapeaux de roue et a engrangé des records mercredi, jeudi et vendredi. Le S&P et le Nasdaq ont également atteint de nouveaux sommets jeudi, cependant les données sur l’emploi décevantes ont coupé leur élan vendredi.

Contre toute attente, le PIB du Canada s’est contracté de 1,1 % au deuxième trimestre

Après un taux de croissance annualisé de 5,5 % au cours des trois premiers mois de l’année, Statistique Canada a annoncé mardi que le taux annualisé du produit intérieur brut (PIB) du pays s’était contracté de 1,1 % entre avril et juin. La nouvelle a surpris les analystes, qui prévoyaient une expansion de 2,5 %.

Ce chiffre marque la première baisse sur un trimestre complet d’activité depuis le deuxième trimestre de 2020 (lors des confinements de la première vague). La forte baisse des exportations (15 %) et le recul du marché du logement ont été d’importants facteurs contributifs. Pour ajouter aux craintes immédiates d’un essoufflement de la reprise économique, une première estimation pour juillet indique un recul supplémentaire de 0,4 %. Avec les élections fédérales prévues le 20 septembre, cette nouvelle est particulièrement inquiétante pour le premier ministre Justin Trudeau, dont le bilan économique est d’autant plus scruté de près.

L’OPEP+ met en œuvre les augmentations prévues de l’offre

o L’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (OPEP+) se sont réunis virtuellement mercredi et ont rapidement ratifié un accord antérieur visant à augmenter l’offre de 400 000 barils par jour en octobre (après en avoir fait de même pour septembre). Dans une déclaration, le groupe a reconnu que malgré certains obstacles, les perspectives de la demande demeurent optimistes : « Si les effets de la pandémie continuent de susciter une certaine incertitude, les fondamentaux du marché se sont renforcés et les stocks de l’OCDE continuent de baisser à mesure que la reprise s’accélère » Cette nouvelle a stimulé les indices de référence du West Texas Intermediate et du Brent qui ont atteint près de 70 $ le baril, positionnant ainsi les prix mondiaux du pétrole pour réaliser plusieurs gains hebdomadaires consécutifs.

•La croissance de l’emploi aux États-Unis a ralenti en août

Selon un rapport suivi de près publié par le département du Travail des États-Unis, seuls 235 000 emplois non agricoles ont été créés en août, soit une baisse marquée par rapport aux 1,053 million d’emplois créés en juillet. Le rapport du mois d’août fait étant de la plus faible augmentation en sept mois, largement inférieure aux prévisions de 720 000 nouveaux emplois du Wall Street Journal. La propagation rapide du variant Delta de la COVID-19 a probablement freiné les plans d’embauche dans l’ensemble des États-Unis.


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 20 821,43 0,86 % 19,43 %
Dow Jones Industrial Average 35 369,52 -1,24 % 15,56 %
Indice S&P 500 4 535,43 0,58 % 20,75 %
Indice composé Nasdaq 15 363,52 1,55 % 19,21 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 1,19 % -0,01 % 0,52 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 1,33 % 0,02 % 0,40 %
Cours du pétrole brut WTI ($ US/baril) 69,29 0,80 % 42,81 %
Dollar canadien 0,7988 $ US 0,92 % 1,71 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 3 septembre 2021. Sources : www.bloomberg.com, www.banqueducanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

  • Annonce du taux directeur de la Banque du Canada : Dans sa dernière mise à jour de la politique monétaire du 14 juillet, la banque centrale canadienne a maintenu son taux de financement à un jour à 0,25 % et a déclaré que les achats hebdomadaires de titres de la dette publique seraient réduits d’un tiers (à 2 milliards de dollars). Les investisseurs surveilleront de près si ce plan maintient le cap.

Dates importantes

  • 20 septembre : Élections fédérales canadiennes
  • 21 et 22 septembre : Réunions et déclaration de la Réserve fédérale américaine
  • 11 octobre : Fermeture des marchés canadiens pour l’Action de grâce

À retenir

Utilisez l’actualité pour rester informé (et non pour prendre vos décisions). Gardez en tête que les médias et les reportages peuvent être informatifs et utiles, mais qu’ils ne devraient pas gouverner vos décisions. Il peut être utile de parler à un représentant de Co-operators pour vous assurer que votre plan ne déroge pas de ses objectifs.


Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Les fonds communs de placement sont offerts par l’intermédiaire de Services d’investissement financier Co-operators inc. Les fonds distincts et les rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d’assurance-vie. Co-operators Compagnie d’assurance-vie et Services d’investissement financier Co-operators inc. s’engagent à protéger la vie privée de leurs clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de leurs affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.