Du 23 au 27 août 2021

Dernières nouvelles

Les marchés ont progressé malgré les incertitudes persistantes entourant la reprise économique

Le TSX a clôturé à un niveau record, en hausse de 1,5 %, notamment grâce à une forte remontée des cours mondiaux du pétrole et à l’annonce de bénéfices supérieurs aux prévisions par les grandes banques. L’indice de référence du Canada s’est ainsi rapproché d’un septième mois consécutif de hausse. Chez nos voisins du sud, les marchés boursiers américains ont également atteint des records, alors que les investisseurs surveillent l’évolution d’un projet de loi sur les infrastructures de 1 000 milliards de dollars américains devant le Congrès et digèrent les commentaires de la Réserve fédérale (la Fed) sur le calendrier de retrait progressif de ses mesures de soutien d’urgence.

Les prix mondiaux du pétrole sont restés volatils

Le prix du pétrole brut a rebondi après sa pire période de recul depuis octobre 2019. L’indice de référence West Texas Intermediate affichait un gain de 10 % pour la semaine, sa plus importante progression hebdomadaire depuis plus d’un an. Les nouvelles selon lesquelles la Chine a maîtrisé une récente éclosion de coronavirus, ainsi que l’annonce d’une baisse des niveaux d’approvisionnement aux États-Unis et de fermetures des plateformes de production en mer dans le golfe du Mexique imposées par l’arrivée de la tempête tropicale Ida ont aidé la matière première à récupérer les fortes pertes essuyées la semaine précédente. Les prix du brut ont été volatils au mois d’août en raison des inquiétudes croissantes entourant la résurgence des infections à la COVID-19 et de leurs répercussions sur la demande mondiale de pétrole. Les investisseurs surveilleront de près les changements apportés aux quotas de production lorsque l’Organisation des pays exportateurs de pétrole et ses alliés (OPEP+) se réuniront le mercredi 1er septembre.

Les grandes banques canadiennes déclarent des bénéfices supérieurs aux attentes

Les six grandes banques canadiennes (BMO, Banque Scotia, RBC, Banque Nationale, CIBC et TD) ont toutes annoncé une croissance à deux chiffres de leurs bénéfices pour le troisième trimestre, au-delà des attentes des analystes. Les six banques ont noté que les provisions pour se prémunir contre les créances douteuses ont continué de baisser (de plusieurs millions par rapport aux trimestres précédents).

Si les rapports de résultats solides suggèrent que les grandes banques canadiennes ont bien géré la pandémie, des vents contraires se sont potentiellement levés pour le secteur financier mercredi. Dans le cadre de sa campagne, le premier ministre Justin Trudeau a promis, s’il est réélu, d’augmenter de 15 % à 18 % le taux d’imposition sur les bénéfices supérieurs à 1 milliard de dollars des plus grandes institutions financières du Canada – ce qui permettrait de générer des revenus de 2,5 milliards de dollars pour le gouvernement sur quatre ans.

Les marchés américains ont évalué les nouvelles sur la politique budgétaire et monétaire

Les indices boursiers de référence américains ont été stimulés en milieu de semaine lorsque le Congrès a annoncé l’adoption d’une aide économique de plusieurs milliers de milliards de dollars. La Chambre des représentants a approuvé un cadre budgétaire de 3 500 milliards de dollars américains pour soutenir le programme de relance économique du président Joe Biden, et a accepté de voter sur un projet de loi sur les infrastructures de 1 000 milliards de dollars américains d’ici le 27 septembre.

Les marchés ont bénéficié d’un nouveau coup de pouce vendredi après que le président de la Fed, Jerome Powell, eut apporté des éclaircissements sur le calendrier de réduction progressive des mesures de soutien d’urgence de la banque centrale. Dans un discours très attendu lors du symposium économique annuel de la banque à Jackson Hole vendredi (qui s’est tenu virtuellement en raison de la hausse des infections de COVID-19), M. Powell a indiqué ceci au sujet de la dernière réunion de politique générale de la Fed tenue en juillet : « J’étais d’avis, comme la plupart des participants, que si l’économie évoluait largement comme prévu, il pourrait être approprié de commencer à réduire le rythme des achats d’actifs cette année... Le mois d’août a apporté plus de progrès sous la forme d’un solide rapport sur l’emploi pour juillet, mais aussi la propagation du variant Delta. » M. Powell a également ajouté : « Le calendrier et le rythme de la réduction à venir des achats d’actifs ne seront pas destinés à porter un signal direct concernant le moment du décollage des taux d’intérêt, pour lequel nous avons articulé un test différent et sensiblement plus rigoureux. 


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 20 644,64 1,50 % 18,42 %
Dow Jones Industrial Average 35 455,80 0,96 % 15,84 %
Indice S&P 500 4 509,37 1,52 % 20,06 %
Indice composé Nasdaq 15 129,50 2,82 % 17,39 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 1,20 % 0,06 % 0,53 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 1,31 % 0,05 % 0,38 %
Cours du pétrole brut WTI ($ US/baril) 68,74 10,30 % 41,67 %
Dollar canadien 0,7915 $ US 1,76 % 0,78 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 27 août 2021. Sources : www.bloomberg.com, www.banqueducanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

  • Produit intérieur brut (PIB) du Canada : Mardi (le 31 août), Statistique Canada prévoit publier les données du PIB pour le mois de juin et le dernier trimestre de 2021. Dans sa mise à jour du premier trimestre, Statistique Canada a indiqué que l’économie canadienne a progressé de 1,4 %, ce qui représente un ralentissement par rapport au rythme de 2,2 % enregistré au quatrième trimestre de 2020. Les données mensuelles les plus récentes témoignent d’une contraction de l’économie de 0,3 % en avril et de 0,5 % en mai.

Dates importantes

  • 6 septembre : Fermeture des bourses canadiennes et américaines pour la fête du Travail.
  • 8 septembre : Annonce du taux directeur de la Banque du Canada
  • 20 septembre : Élections fédérales canadiennes
  • 21 et 22 septembre : Réunions et déclaration de la Réserve fédérale américaine

À retenir

Nous sommes là pour vous. Avoir un plan financier solide est le meilleur moyen de s’adapter aux conjonctures toujours changeantes du marché. Il peut être beaucoup plus facile de dresser ce plan – et de garder le cap – avec l’aide d’un conseiller en sécurité financière de Co-operators.


Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Les fonds communs de placement sont offerts par l’intermédiaire de Services d’investissement financier Co-operators inc. Les fonds distincts et les rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d’assurance-vie. Co-operators Compagnie d’assurance-vie et Services d’investissement financier Co-operators inc. s’engagent à protéger la vie privée de leurs clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de leurs affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.