Du 12 au 16 avril 2021

Dernières nouvelles

Les résultats des entreprises et les données économiques solides ont soutenu les marchés

Le volume des échanges tournait au ralenti en début de semaine. En effet, les investisseurs, prudents, attendaient la publication de données clés sur l’inflation mardi et le début de la saison de publication des résultats des sociétés mercredi. Lundi, les quatre principaux indices nord-américains accusaient des pertes modérées à la fin de la journée. L’entrevue du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), Jerome Powell, dans le cadre de l’émission 60 Minutes pendant la fin de semaine a renforcé l’inquiétude des investisseurs. M. Powell a une fois de plus tenté d’apaiser les craintes que la banque centrale ne relève les taux d’intérêt à court terme si la reprise économique stimule l’inflation.

Les prix à la consommation aux États-Unis ont atteint un sommet sur huit ans

Mardi, un rapport du ministère du Travail des États-Unis signalait que l’indice des prix à la consommation (IPC) avait grimpé de 0,6 % en mars, soit la plus forte hausse depuis août 2012. Les prix du gaz représentaient près de la moitié de l’augmentation globale, avec une hausse de 9,1 % au cours du mois. Malgré toutes les préoccupations entourant l’inflation au cours de ces dernières semaines, les investisseurs ont pris la nouvelle sans sourciller. Le retour en grâce des valeurs technologiques a aidé le S&P 500 à atteindre un record intrajournalier et donné un coup de fouet au Nasdaq, et ce, malgré la suspension du vaccin de Johnson & Johnson par la FDA et les CDC. Les indices Dow Jones et TSX ont reculé au cours de la journée.

Les grandes banques ont réalisé des bénéfices considérables tandis que les ventes au détail ont grimpé en flèche

La banque d’investissement Goldman Sachs a donné le coup d’envoi de la saison de publication des résultats des sociétés mercredi, avec un bénéfice de 6,71 milliards de dollars américains pour le premier trimestre, contre 1,2 milliard de dollars américains à la même période l’an dernier. JPMorgan Chase a déclaré un bénéfice de 14,3 milliards de dollars américains au premier trimestre, même si la banque avait mis de côté 5,2 milliards de dollars de cet argent pour des pertes sur prêts qui ne se sont jamais matérialisées. Les résultats supérieurs aux attentes des entreprises ont suffi pour que le S&P 500 atteigne un nouveau record intrajournalier avant de perdre du terrain à la clôture. Les valeurs technologiques, qui ont permis au Nasdaq de se rapprocher de la barre des 14 000 points mardi, ont pesé sur le marché mercredi. Le TSX a également reculé, tandis que le Dow Jones affichait un gain modeste.

Le TSX, le S&P 500 et le Dow Jones ont atteint des sommets lorsque les marchés ont bondi jeudi et vendredi. Le Nasdaq a frôlé un nouveau record à la fin de la semaine, mais a néanmoins franchi la barre des 14 000 points pour la première fois depuis février. Les principaux moteurs ont été les données sur les ventes au détail aux États-Unis pour le mois de mars, qui ont atteint un sommet de 10 mois avec la réouverture des économies locales, ainsi que les données économiques vigoureuses provenant de Chine. Aux États-Unis, les ventes de détail ont augmenté de 9,8 % après un recul de 2,7 % en février. Les chèques de relance de 1 400 $ versés aux particuliers, ainsi que la forte croissance de l’emploi au cours du mois dernier, ont probablement contribué à ce rebond général. En Chine, la croissance du PIB au premier trimestre a bondi de 18,3 % d’une année à l’autre, tandis que les ventes au détail ont progressé de 34,2 % dans la deuxième plus grande économie du monde.


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 19 351,32 0,64 % 11,00 %
Dow Jones Industrial Average 34 200,67 1,18 % 11,74 %
Indice S&P 500 4 185,47 1,37 % 11,43 %
Indice composé NASDAQ 14 052,34 1,09 % 9,03 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 1,53 % 0,03 % 0,86 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 1,59 % -0,08 % 0,66 %
Cours du baril de pétrole brut WTI ($ US/baril) 63,07 6,29 % 29,99 %
Dollar canadien 0,7998 $ US  0,33 % 1,83 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 16 avril 2021. Sources : www.bloomberg.com, www.banqueducanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

Budget fédéral canadien 2021 (19 avril, 16 h, HE) : L’annonce du budget (le premier en deux ans) devrait présenter un plan de dépenses qui pourrait atteindre jusqu’à 100 milliards de dollars canadiens au cours des trois prochaines années, alors que le Canada se dirige vers une reprise économique. La ministre des Finances, Chrystia Freeland, a déjà déclaré : « Nous continuerons de faire tout ce qu’il faut pour soutenir les Canadiens et les entreprises canadiennes. Et nous avons un plan pour l’emploi et une croissance robuste ». Après une année de dépenses sans précédent en temps de paix, avec un déficit prévu de 381,6 milliards de dollars (17,5 % du produit intérieur brut) pour l’exercice 2020-2021, il faut s’attendre à ce que les investisseurs internationaux surveillent de près ce budget à l’avenir. Étant donné sa position minoritaire au Parlement, le gouvernement aura besoin qu’au moins un parti d’opposition soutienne le plan. Dans le cas contraire, il pourrait déclencher des élections fédérales.

Dates importantes

  • 27-28 avril : Réunion et déclaration du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale
  • 30 avril : Date limite de dépôt des déclarations de revenus de 2020

À retenir

Les cycles du marché sont influencés par d’innombrables facteurs. Certains sont plus faciles à anticiper que d’autres. Pour traverser les périodes d’incertitude, il ne s’agit pas tant de savoir dans quelle phase du cycle du marché nous nous trouvons, mais de comprendre leur fonctionnement. Ainsi, se doter d’un plan de placement orienté vers ses propres buts et objectifs – et s’y tenir – constitue la meilleure défense contre les inévitables baisses du marché.


Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Les fonds communs de placement sont offerts par l’intermédiaire de Services d’investissement financier Co-operators inc. Les fonds distincts et les rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d’assurance-vie. Co-operators Compagnie d’assurance-vie et Services d’investissement financier Co-operators inc. s’engagent à protéger la vie privée de leurs clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de leurs affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.