Du 8 au 12 mars 2021

Dernières nouvelles

Les marchés boursiers nord-américains ont atteint des sommets

Tout au long de la semaine, qui a marqué le premier anniversaire de la pandémie de COVID-19, les indices boursiers de référence ont oscillé autour de niveaux records. Les craintes des investisseurs que le déconfinement des économies entraîne une éventuelle flambée de l’inflation ont pesé sur les marchés nord-américains au cours des dernières semaines. Toutefois, ces inquiétudes ont cédé la place à l’optimisme alors que la Banque du Canada réitérait son engagement à maintenir de bas taux d’intérêt et que l’administration Biden adoptait son plan de relance économique de 1 900 milliards de dollars américains.

Au début de la semaine, il semblait que les indices de référence seraient plombés par les actions technologiques, d’autant plus que les investisseurs commencent à délaisser les titres au sommet soutenus par la pandémie au profit des secteurs du marché qui ont le plus à gagner de la réouverture des économies. À la clôture de la séance de lundi, l’indice Nasdaq 100 – un indicateur des 100 premières sociétés technologiques en termes de capitalisation boursière – accusait un recul de 2,9 %, sa plus forte baisse depuis novembre et une perte de 11 % par rapport à son record de tous les temps. Mais mardi, les investissements en actions ont connu une reprise généralisée à l’annonce que le plan de relance budgétaire proposé par l’administration Biden était sur le point d’être approuvé. Les indices de référence américains étaient tous en territoire positif à la clôture des marchés mardi, l’indice composé Nasdaq ayant progressé de plus de 4 % pendant la journée tandis que le TSX canadien avoisinait un nouveau record.

Mercredi, le taux d’inflation inférieur aux prévisions aux États-Unis a contribué à dissiper les craintes d’une hausse soudaine des prix à mesure que l’économie se redresse. Selon le ministère du Travail américain, les prix à la consommation aux États-Unis ont moins augmenté que prévu en février; le coût des véhicules d’occasion, des vêtements et des services de transport a diminué par rapport à janvier, ce qui laisse penser que l’inflation reste sous contrôle pour le moment. Cette nouvelle, conjuguée à la publication anticipée de mesures de relance budgétaire par le gouvernement américain, a alimenté une reprise des actions au milieu de la semaine, qui a permis aux indices TSX, S&P 500 et Dow Jones de battre des records à la clôture de vendredi.

La Banque du Canada maintient son taux d’intérêt proche de zéro

Mercredi, la Banque du Canada a annoncé qu’elle maintiendrait son taux de financement à un jour à 0,25 % jusqu’à ce que l’économie se rétablisse complètement des effets de la pandémie, pas avant 2023 selon elle. La banque a également déclaré qu’elle continuerait d’acheter des obligations du gouvernement canadien, pour une valeur d’au moins 4 milliards de dollars par semaine, mais elle a laissé entendre qu’elle pourrait ralentir son rythme à mesure que l’économie remonte la pente. Selon Bloomberg, les économistes s’attendaient à ce que la banque envoie un signal plus fort quant à une réduction de ses achats d’actifs. Le communiqué de la banque indique que « même si les perspectives économiques se sont améliorées, le Conseil de direction juge que la reprise doit continuer d’être appuyée par des mesures de politique monétaire exceptionnelles ». Le dollar canadien et le rendement des obligations d’État ont plongé immédiatement après l’annonce, pour se renforcer pendant le reste de la semaine. Ce redressement était soutenu par des données sur l’emploi supérieures aux prévisions de Statistique Canada publiées vendredi, selon lesquelles l’économie canadienne a créé plus de 259 000 emplois en février.

Le président Biden a signé un projet de loi historique de soutien à l’économie américaine

Après des mois de débats hyper partisans entre les législateurs américains, le président Joe Biden a signé jeudi le projet de loi de soutien à l’économie américaine d’un montant de 1 900 milliards de dollars. Ce plan de relance budgétaire tant attendu vient en aide à des dizaines de millions de personnes, d’entreprises et de collectivités locales touchées par la pandémie. Après l’adoption du projet de loi par le Congrès mercredi, la cérémonie de signature a été accélérée à jeudi. Le président Biden a pu ainsi souligner les avantages potentiels de ces mesures lors d’un discours à la nation diffusé à une heure de grande écoute à l’occasion du premier anniversaire de la déclaration de la pandémie par l’Organisation mondiale de la santé.


Marché boursier et obligataire*
INDICE CLÔTURE SEMAINE CUMUL ANNUEL
Indice composé S&P/TSX 18 851,32 2,56 % 8,13 %
Dow Jones Industrial Average 32 778,64 4,07 % 7,10 %
Indice S&P 500 3 943,34 2,64 % 4,99 %
Indice composé NASDAQ 13 319,86 3,09 % 3,35 %
Rendement des obligations du GdC de 10 ans 1,58 % 0,08 % 0,91 %
Rendement des bons du Trésor américain de 10 ans 1,64 % 0,08 % 0,71 %
Cours du baril de pétrole brut WTI ($ US/baril) 65,61 -0,73 % 35,22 %
Dollar canadien 0,8004 $ US  1,39 % 1,91 %
Taux préférentiel de la Banque du Canada : 2,45 %

* Résultats hebdomadaires terminés le 12 mars 2021. Sources : www.bloomberg.com, www.banqueducanada.ca et www.treasury.gov.


Ce qui nous attend

Déclaration de la Réserve fédérale américaine : Compte tenu des inquiétudes croissantes soulevées par le spectre de l’inflation et ses répercussions potentielles sur les taux d’intérêt, les investisseurs surveilleront attentivement la mise à jour de la banque centrale américaine mercredi.

Dates importantes

  • 2 avril : Clôture des marchés boursiers nord-américains pour le jour férié du Vendredi saint
  • 30 avril : Date limite de dépôt des déclarations de revenus de 2020

À retenir

L’histoire nous démontre que les marchés finissent par se redresser pour évoluer à la hausse. Comprendre le fonctionnement des cycles du marché peut vous aider à garder du recul pendant les périodes d’incertitude et à vous concentrer sur votre plan de placement en fonction de vos objectifs personnels.


Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Les fonds communs de placement sont offerts par l’intermédiaire de Services d’investissement financier Co-operators inc. Les fonds distincts et les rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d’assurance-vie. Co-operators Compagnie d’assurance-vie et Services d’investissement financier Co-operators inc. s’engagent à protéger la vie privée de leurs clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de leurs affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée, utilisée avec permission.