Comment se préparer financièrement à l’arrivée d’un bébé au Canada

Prévoir l’arrivée ou l’adoption d’une ou d’un enfant est l’une des plus grandes aventures de la vie. Rien n’est comparable à toutes vos « premières » expériences, à vos joies et à vos peines. Rien ne vous prépare non plus à tous les rebondissements inévitables.

Ce à quoi vous pouvez vous préparer, c’est le coût lié à l’arrivée d’un bébé. Même s’il est difficile de calculer le montant exact nécessaire pour élever une ou un enfant de la naissance à la fin de ses études secondaires, puisque certaines dépenses varient d’une famille à l’autre, des études antérieures ont estimé que le coût avoisine les 200 000 $ par enfant (lien en anglais seulement). En dollars d’aujourd’hui, ce chiffre est probablement plus élevé, ce qui signifie qu’on peut s’attendre à ce que le coût annuel moyen d’une ou d’un enfant au Canada se situe entre 10 000 $ et 15 000 $.

Même si ces dépenses semblent faramineuses, une bonne planification pourra vous aider à alléger le fardeau. On trouve également des avantages et des outils pour aider les nouveaux parents à faire face aux pressions financières liées à l’arrivée d’un bébé au Canada.

Tirez parti des prestations gouvernementales

Certaines prestations gouvernementales peuvent vous aider à assumer les coûts liés à l’arrivée d’un bébé, notamment l’Allocation canadienne pour enfants (ACE), qui offre un versement annuel libre d’impôt jusqu’au 18e anniversaire de votre enfant. L’ACE n’a pas pour objet de rembourser vos dépenses. Vous pouvez utiliser les fonds comme bon vous semble. Le montant que vous recevez est déterminé en fonction du revenu net de votre famille et de l’âge de votre enfant. Essayez ce calculateur pour estimer les prestations d’ACE auxquelles vous avez droit.

Quelques options pour préparer l’avenir de votre enfant

Après avoir établi un budget pour les vêtements, la nourriture, la garderie, les programmes parascolaires et les activités récréatives dont votre enfant aura besoin, vous peinez à trouver des fonds supplémentaires pour investir dans son avenir. Malgré tout, même les petites cotisations que vous faites régulièrement à un régime d’épargne ou de placement valent leur pesant d’or. Et vous pouvez commencer dès la naissance de votre enfant à maximiser vos cotisations admissibles. Voici quelques options :

Le régime enregistré d’épargne-études (REEE) :
Il est conçu pour vous aider à couvrir les frais d’études postsecondaires de votre enfant. Ce compte vous permet de faire fructifier vos cotisations à l’abri de l’impôt et est assorti de subventions gouvernementales qui vous procureront des fonds supplémentaires. En outre, vous pouvez bénéficier de programmes qui contribuent à la croissance du régime d’épargne-études de votre enfant. Il s’agit notamment de la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) et du Bon d’études canadien (BEC).

Le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) :
La maximisation de vos droits de cotisation dans un CELI est une excellente façon de bonifier l’épargne pour assurer l’avenir de votre enfant. Les revenus de placement, y compris les gains en capital et les dividendes, ne sont pas imposables, même lorsque vous les retirez. Vous pouvez utiliser les fonds en tout temps, pour n’importe quelle raison, comme pour l’achat d’équipement de sport, d’appareils orthopédiques ou un voyage scolaire. De plus, nous vous invitons à encourager votre enfant à ouvrir un compte CELI dès ses 18 ans.

L'assurance vie :
Les coûts d’assurance vie pour les nouveau-nées et nouveau-nés sont les plus bas que vous paierez pour obtenir une protection complète de cette nature. C’est la raison pour laquelle de nombreux parents souscrivent une assurance vie pour leur bébé assortie d’une valeur de rachat, qui leur permet d’accumuler des fonds en bénéficiant d’avantages fiscaux. Vous pouvez accéder à ces fonds lorsque votre enfant est plus âgée ou âgé pour l’aider à payer ses études postsecondaires ou d’autres dépenses.

L’assurance maladies graves :
Lorsque vous souscrivez une police d’assurance maladies graves pour votre enfant, la protection s’étend jusqu’à la date d’anniversaire de la police qui précède son 75e anniversaire. Non seulement votre enfant aura une protection dans sa jeunesse, mais sa protection s’étendra sur plusieurs années.

Épargnez tôt et planifiez ensemble

En tant que père ou mère, vous nourrissez des espoirs et des rêves infinis pour votre enfant. Si vous commencez à épargner tôt, votre argent fructifiera davantage, ce qui vous aidera à réaliser vos projets d’avenir.

Pendant que vous y êtes, pensez à faire participer vos enfants dans l’établissement du budget du ménage et dans la planification financière de la famille, et ce, quand vous jugerez qu’ils sont en âge de le faire. Vos enfants pourront ainsi comprendre l’ampleur des dépenses importantes de la vie, notamment les frais liés aux études postsecondaires et les frais de subsistance quotidiens qu’elles ou ils auront à assumer en quittant la maison. Ils apprendront également la valeur de l’épargne, du travail acharné et des bons choix à faire pour atteindre leurs objectifs financiers.

Avez-vous des questions sur l’épargne pour l’avenir de vos enfants? Il peut être utile de parler à une représentante ou à un représentant de Co-operators.

L’information contenue dans cette communication provient de sources présumées fiables; cependant, nous ne pouvons en confirmer l’exactitude ni l’exhaustivité. Cette communication se veut une source d’information générale et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. L’information contenue dans le présent rapport provient de sources présumées fiables; cependant, nous ne pouvons en confirmer l’exactitude ni l’exhaustivité. Elle ne doit pas être considérée comme une source de conseils fiscaux personnels. Comme nous ne sommes pas des fiscalistes, nous recommandons à notre clientèle de demander l’avis d’une ou d’un fiscaliste indépendant pour toute question d’ordre fiscal. Les fonds communs de placement sont offerts aux résidentes et résidents canadiens par l’intermédiaire de Services d’investissement financier Co-operators inc. partout au Canada, sauf au Québec et dans les territoires. Services d’investissement financier Co-operators inc. s’engage à protéger la vie privée de sa clientèle, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de ses affaires. Veuillez consulter notre politique de protection des renseignements personnels pour en savoir plus. Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée. © Services d’investissement financier Co-operators inc., 2022