REEE et épargne pour études postsecondaires au Canada

Pour aider vos enfants à poursuivre leurs rêves, un aspect important consiste à vous préparer en vue de la hausse éventuelle du coût de leurs études postsecondaires. Le régime enregistré d’épargne-études (REEE) est l’un des meilleurs moyens d’épargner pour l’avenir de vos enfants.

Pour l’année scolaire 2017/2018, les droits de scolarité moyens d’un étudiant du premier cycle étaient de 6 571 $, en hausse de 3,1 % par rapport à l’année précédente. Ce montant n’inclut pas les autres frais liés aux études comme le loyer, la nourriture, les livres, le transport et les factures mensuelles, qui peuvent être supérieurs aux droits de scolarité.

Pour payer ces factures, de nombreux étudiants contractent des emprunts qu’ils doivent rembourser pendant une bonne partie de leur vie adulte. Pour les seuls droits de scolarité, qui pourraient atteindre environ 7 000 $ par année s’ils continuent d’augmenter au même rythme, vous devrez épargner 28 000 $ pour permettre à votre enfant de compléter un programme de quatre ans.

Ouvrez un compte REEE au Canada

Un régime enregistré d’épargne-études (REEE) est un programme qui vous permet d’épargner, à l’abri de l’impôt, pour les études postsecondaires de vos enfants. Les parents et les membres de la famille peuvent cotiser au REEE jusqu’à un montant maximal de 50 000 $ par enfant. Le gouvernement fédéral versera une subvention pouvant atteindre 20 % de vos cotisations, jusqu’au 17e anniversaire de votre enfant, à concurrence de 500 $ par an.

Pourquoi ouvrir un compte REEE auprès d’une société d’assurance?

Les sociétés d’assurance sont les seules institutions pouvant offrir des fonds distincts. Il s’agit d’une option de placement sécuritaire qui, contrairement aux fonds communs de placement, garantit un capital au décès ou à l’échéance de 75 % ou de 100 % de votre placement initial dans un REEE, selon le niveau de garantie que vous choisissez.

Intégrez une assurance vie à votre forfait

Pendant que vous épargnez au moyen d’un REEE, vous pouvez aussi offrir à vos enfants une assurance vie abordable grâce à notre programme Première protection. À première vue, l’assurance vie peut ne pas leur sembler utile, mais sa valeur de rachat leur permet d’accumuler de l’argent de façon fiscalement avantageuse. Qui plus est, les primes d’assurance vie sont au plus bas pour les enfants. Il s’agit donc d’une autre façon d’épargner maintenant qui pourra servir plus tard aux études postsecondaires.

Le CELI peut répondre à vos besoins

Si vous avez atteint le plafond autorisé du REEE de votre enfant, vous pouvez aussi investir dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI). Si votre enfant travaille à temps partiel et qu’il déclare un revenu à l’Agence du revenu du Canada (ARC), il peut ouvrir un CELI et épargner jusqu’à 5 500 $ par année à l’abri de l’impôt.

Planifiez ensemble

Impliquez vos enfants lorsque vous planifiez leur avenir et définissez ensemble un budget. Assurez-vous que chacun comprend le coût des études et de la vie quotidienne s’il prévoit habiter hors du domicile familial.

Plus vos enfants participent au processus, mieux ils comprendront les rouages d’un budget et la façon dont ils peuvent contribuer à l’épargne en faisant les bons choix et en travaillant fort.

Pour en savoir plus sur l’épargne pour des études collégiales ou universitaires, communiquez avec votre conseiller en sécurité financière.