La fraude à l’assurance automobile et ses conséquences

Depuis quelque temps, le nombre de réclamations liées au crime organisé et à la fraude est à la hausse. Non seulement cette réalité fait grimper les coûts, mais elle pose également de nouveaux problèmes aux conducteurs visés.

On a récemment relevé une augmentation du nombre de réclamations frauduleuses découlant de collisions simulées, c’est-à-dire d’accidents délibérément provoqués pour obtenir des indemnités d’assurance. Pour rendre ces collisions plus vraisemblables, les fraudeurs impliquent de plus en plus des conducteurs innocents.

Quel type de fraude à l’assurance automobile trouve-t-on au Canada?

  • Emboutissage intentionnel : Un véhicule fonce intentionnellement sur le véhicule d’un conducteur peu méfiant.
  • Accélération et freinage : Un automobiliste freine brusquement de manière à ce qu’un conducteur innocent vienne frapper l’arrière de son véhicule. Il arrive que deux conducteurs soient de connivence et que le tiers innocent heurte le deuxième véhicule.
  • Fausse courtoisie : Un automobiliste circulant sur la voie publique fait signe de passer à quelqu’un qui sort d’un terrain de stationnement. Dès que le véhicule s’engage sur la voie, l’automobiliste accélère et heurte intentionnellement le véhicule de manière à ce que son conducteur paraisse fautif.

Les organisateurs de ces collisions simulées soudoient les fausses victimes, les conducteurs de dépanneuses, les témoins et des cliniques douteuses pour obtenir des documents falsifiés et se faire indemniser par l’assureur.

Méfiez-vous des conducteurs qui vous suivent de trop près, vous coupent ou vous laissent passer, surtout s’ils sont accompagnés d’au moins deux autres adultes. Si les agissements des automobilistes qui vous entourent vous inquiètent, trouvez un endroit sûr où vous arrêter et attendez de vous sentir à l’aise avant de reprendre la route.

Comment pouvez-vous contribuer à la lutte contre la fraude?

La fraude à l’assurance est une infraction criminelle dont nous payons tous le prix sous forme de primes d’assurance automobile plus élevées. Voici quelques conseils à suivre pour que vous et votre famille puissiez éviter de devenir des victimes innocentes :

  • Apprenez à connaître votre police d’assurance – Votre principal et meilleur moyen de défense consiste à lire votre police, à la comprendre dans tous ses détails et à poser des questions au besoin.
  • Ne signez rien – Refusez de signer tout document ou d’accepter quoi que ce soit sur le lieu de l’accident. Communiquez d’abord avec la police pour déclarer l’accident et ensuite avec votre assureur.
  • Recueillez des renseignements détaillés – Sur le lieu de l’accident, prenez des photos et notez le nom, le numéro de permis de conduire, le numéro de plaque d’immatriculation, le nom de l’assureur et le numéro de police d’assurance de chaque conducteur, ainsi que les noms et les numéros de téléphone des passagers et des témoins.
  • Signalez toute activité suspecte – Si vous soupçonnez une fraude à l’assurance automobile, contactez votre assureur et la police locale.

Si vous avez d’autres questions, veuillez communiquer avec votre représentant.