Comment établir le risque d’inondation?

Comment établir le risque d’inondation?

Voilà une bonne question qu’on nous pose souvent.

Au cours des dernières années, des phénomènes météo extrêmes ont causé des dégâts d’eau record aux résidences et coûté en moyenne plus de 1 milliard de dollars par année en sinistres assurés aux Canadiens depuis 2008. Les phénomènes liés à l’eau représentent maintenant le type de catastrophe naturelle le plus fréquent au Canada, et nous croyons que cette tendance va se poursuivre.

Vous voulez donc avoir la protection appropriée pour votre maison, selon votre lieu de résidence. Pour vous aider à prendre une décision éclairée, voici comment nous établissons le risque d’inondation pour les collectivités d’un océan à l’autre.

Évaluer les antécédents et déterminer le risque

Et s’il n’y a pas eu d’inondation dans mon secteur depuis longtemps? Les antécédents d’inondation ne sont qu’un des éléments utilisés pour établir le risque. Même si aucune inondation n’est survenue à un endroit au cours des années étudiées, cela ne signifie pas qu’il n’y en a jamais eu ou qu’il n’y en aura pas dans l’avenir.

Et en raison de la météo imprévisible d’aujourd’hui, les tendances sont de moins en moins fiables. Nous devons plus que jamais utiliser des sources de données externes et des modèles pour mieux prédire les risques d’inondation.

Pour évaluer le risque d’inondation, nous utilisons un modèle reconnu comme l’un des outils les plus perfectionnés de cartographie des zones inondables au Canada. Il prend notamment en compte les facteurs suivants :

  • la quantité de pluie
  • l’accumulation de neige
  • la proximité d’un plan d’eau
  • les systèmes de contrôle gérés par le gouvernement, comme les canaux et les barrages
  • le type de terrain
  • l’altitude
  • le débit des rivières
  • la capacité d’absorption du sol

Déterminer les zones d’inondation

Les zones d’inondation sont des secteurs où le risque d’inondation est élevé. En plus des facteurs susmentionnés, les spécialistes déterminent les zones d’inondation en étudiant les antécédents en la matière, les données relatives à la quantité de pluie et au débit des rivières, la topographie et les mesures en place pour contrôler les inondations dans une région.

Les infrastructures locales jouent aussi un rôle clé : des systèmes de drainage inadéquats, l’accumulation rapide d’eau causée par la pluie et la fonte des neiges et le bris de canalisations principales peuvent tout aussi bien causer une inondation.

Les structures construites pour protéger une collectivité des inondations – comme les digues, les barrages, les talus et les murs de protection – sont prises en compte dans l’évaluation du risque, mais elles n’éliminent pas entièrement le risque de dommages causés par une inondation.

Quel est votre niveau de risque d’inondation? Répondez au questionnaire en ligne d’évaluation des risques de dégâts d’eau pour le savoir.

Actualiser continuellement notre modèle d’inondation

Dans le cadre de nos activités, il est essentiel de poursuivre nos recherches et la collecte de données et de cartes locales pour les collectivités partout au Canada, pour savoir à quel moment elles entreprennent de réduire leurs risques d’inondation.

Co-operators s’engage à revoir sa façon d’évaluer le risque et à la modifier au besoin. Parce qu’en fin de compte, c’est ce qui nous aide à vous protéger des risques de dégâts d’eau.