Comprenez les fluctuations du cycle du marché

Nous pouvons vous aider à traverser chacune des quatre phases.


En matière de placement, il y a une chose que tout le monde devrait savoir. Une chose que les investisseurs se répètent pendant leurs nuits blanches, et qui a probablement influencé votre décision d’investir en premier lieu : sur le long terme, le marché progresse à la hausse.

Bien entendu, il est facile de perdre cette réalité de vue lorsque les marchés plongent de 15 ou 20 %, comme ce fut le cas au début de la pandémie de COVID-19. D’autant plus que ces creux ont été beaucoup plus rapides à atteindre que les derniers sommets.

Il y a pourtant de bonnes nouvelles. Ce n’est pas la première fois que nous traversons une période d’incertitude. L’histoire n’a cessé de nous montrer que les marchés finissent par se redresser pour évoluer à la hausse, ce qui représente une occasion unique d’investir lorsque les cours sont bas.

Les quatre phases d’un cycle de marché

Une réalité des placements que nous oublions souvent est que les fluctuations du marché, ou « volatilité », peuvent se produire à chaque phase du cycle. Nous avons simplement tendance à le remarquer davantage pendant les périodes de recul des marchés, car perdre de l’argent génère beaucoup plus d’émotion que d’engranger des gains, ce à quoi nous nous attendons d’un placement au fil du temps.

Si les fluctuations du marché peuvent être troublantes, elles sont inévitables et personne ne peut prédire à quel moment elles se produiront. Comprendre le fonctionnement des cycles du marché peut vous aider à garder du recul pendant les périodes d’incertitude, pour que vous puissiez vous concentrer sur votre plan de placement en fonction de vos objectifs personnels.

Les quatre phases d’un cycle de marché sont les suivantes :

  • l’accumulation, lorsque les investisseurs, qui pensent que le pire est passé, que les marchés ont atteint le « creux de la vague » et que les perspectives économiques sont bonnes, recommencent à acheter. Essentiellement, les prix sont bas et la valeur est élevée.
  • la tendance à la hausse constitue la deuxième vague d’achat, lorsque le marché est plus stable. Cette phase est plus facile à déterminer, lorsque les médias et les agences de presse soulignent la tendance à la hausse et que les investisseurs réinjectent leur argent dans les marchés.
  • la distribution correspond à la phase à laquelle les prix sont à leur maximum. Le « marché haussier » qui poussait les prix à la hausse commence lentement à se stabiliser, et l’on observe une quantité relativement égale d’achats et de ventes sur tous les marchés.
  • la tendance à la baisse marque la dernière étape, déclenchée par une vente généralisée tandis que les investisseurs tentent d’encaisser les profits et d’éviter des pertes financières importantes. Une phase de baisse prolongée devient un « marché baissier ».

La différence entre les marchés haussiers et baissiers

Bien que ces termes familiers soient utilisés universellement pour décrire la tendance du marché, il existe différentes définitions de ce qui marque le début et la fin de chaque tendance – souvent, une hausse ou une baisse de 20 % ou plus des cours des actions. Mais en réalité, il s’agit de toute période prolongée de mouvement à la hausse ou à la baisse au sein des marchés.

Pour mettre les choses en contexte, ce graphique de comparaison des marchés haussiers et baissiers de Gestion d’actif Credential inc. (en anglais seulement) – comprenant des faits, des conseils et des analyses – illustre la variation en pourcentage de l’indice composé S&P/TSX, le principal indice boursier canadien, en termes de rendement total depuis 1960.

La meilleure voie à suivre

Les cycles du marché sont influencés par d’innombrables facteurs. Certains sont plus faciles à anticiper que d’autres. Pour traverser les périodes d’incertitude, il ne s’agit pas tant de savoir dans quelle phase du cycle du marché nous nous trouvons. En général, nous l’ignorons aussi longtemps que nous ne pouvons regarder en arrière et établir clairement le début et la fin de chaque phase précédente.

Nous tirons un avantage de la compréhension du fonctionnement des cycles du marché. À partir de là, il s’agit de savoir (et de garder confiance) que se doter d’un plan de placement orienté vers ses propres buts et objectifs – et s’y tenir – constitue la meilleure défense contre les inévitables baisses du marché.

Nos conseillers en sécurité financière sont là pour vous aider à naviguer à travers chaque cycle du marché pour que vous ayez moins à vous préoccuper de vos placements. Pour en savoir plus et pour obtenir des ressources et des nouvelles sur les marchés financiers, consultez notre page Regard sur les marchés.



Les produits de fonds distincts et rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d'assurance-vie.

Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Co-operators Compagnie d'assurance-vie s'engage à protéger la vie privée de ses clients, ainsi que la confidentialité, l'exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de nos affaires. Veuillez vous référer à notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée.