Composantes des fonds de placement

Vous avez des questions au sujet des fonds de placement?


Les placements chez Co-operators sont effectués dans les marchés financiers mondiaux, ce qui peut être déroutant et difficile à comprendre si vous êtes novice en matière de placement ou si ce domaine ne vous intéresse pas tellement. Durant votre parcours d’investisseur, vous aurez probablement des questions sur l’incidence du rendement des marchés financiers sur vos placements.

Nous vous présentons ci-dessous quelques composantes de base pour vous aider à mieux comprendre le contenu et le rendement de vos fonds de placement.

Les composantes de base : actions, obligations et liquidités

Les actions, les obligations et les liquidités sont les composantes de base des marchés financiers mondiaux. Par conséquent, tous les fonds communs de placement et fonds distincts que nous offrons comprennent une quantité variable de ces composantes.

Vos fonds seront basés sur votre situation et votre profil d’investissement, et leur composition sera choisie par un gestionnaire de portefeuilles professionnel afin d’atteindre l’objectif souhaité. Ces composantes de base auront une incidence importante sur le rendement de la plupart des portefeuilles :

Actions

  • Une action est une part de propriété d’une entreprise.
  • Les actions (également appelées « parts ») sont émises par les entreprises afin de financer leur croissance et leur expansion.
  • Les actions sont négociées principalement à la bourse, bien que des ventes privées aient également lieu.
  • Les actions peuvent être risquées, car leur valeur peut fluctuer sur une courte période, ce qui risque d’entraîner des pertes.
  • En règle générale, il est préférable de détenir une plus grande quantité d’actions dans votre portefeuille au début de votre parcours d’investisseur, puis de la réduire au fur et à mesure que vous vous rapprochez de vos objectifs.

Obligations

  • Les obligations sont des titres de dette émises par des entreprises et des gouvernements et elles sont considérées comme des actifs négociables. Les obligations permettent à l’organisme émetteur d’obtenir des capitaux.
  • Les obligations sont souvent qualifiées de « revenu fixe », car elles permettent à leur détenteur d’obtenir un montant fixe en dollars (ou un « coupon »). À la « date d’échéance », le montant du capital investi est remboursé intégralement par l’émetteur.
  • Les obligations ont une relation inverse aux taux d’intérêt : leur prix baisse lorsque les taux d’intérêt augmentent, ce qui réduit le rendement potentiel pour le détenteur si l’obligation n’est pas conservée jusqu’à l’échéance.
  • Le risque potentiel et le rendement des obligations sont généralement modérés : ils sont inférieurs à ceux des actions, mais supérieurs à ceux des liquidités.

Liquidités

  • Les liquidités peuvent désigner tous les instruments du marché monétaire à court terme, ainsi que les devises internationales. Les investisseurs les utilisent à titre de « valeur refuge » afin de les aider à gérer les risques.
  • Les devises fluctuent constamment les unes par rapport aux autres. Ces devises, influencées par le taux de change, ont ensuite une incidence sur la valeur des actifs.
  • Le dollar américain a une influence considérable : de nombreux pays l’acceptent comme moyen de paiement ou y rattachent directement la valeur de leur monnaie.
  • La liquidité des devises en fait l’une des options de placement les plus sûres, mais elle ne protège pas votre portefeuille contre l’inflation. Le rendement à long terme a tendance à être inférieur à celui des autres catégories d’actifs.

Comment les actions, les obligations et les liquidités se complètent-elles?

Les actions, les obligations et les liquidités détenues dans votre fonds de placement jouent un rôle important dans la gestion du risque. En détenant une variété de placements au sein d’un fonds, le gestionnaire réduit le risque que tous enregistrent un mauvais rendement en même temps. Le mauvais rendement de certaines composantes peut alors être atténué par le rendement plus élevé des autres composantes. Cette « diversification » permet aux gestionnaires de réduire les risques d’un fonds, parfois même sans réduire le rendement potentiel.

Par exemple, les obligations et les actions évoluent de manière différente. Lorsque les investisseurs anticipent un ralentissement économique et que les bénéfices des entreprises commencent à chuter, le cours des actions est susceptible de faire de même. Les banques centrales peuvent alors baisser les taux d’intérêt pour réduire les coûts d’emprunt et stimuler les dépenses. Cela peut entraîner une hausse des prix des obligations, car les obligations existantes semblent plus attrayantes par rapport aux nouvelles, plus faibles. Si votre portefeuille comprend à la fois des actions et des obligations, la hausse de la valeur des obligations peut contribuer à compenser la baisse de la valeur des actions. Les liquidités agissent à titre de « valeur refuge » pour le gestionnaire, ce qui lui permet de réduire davantage le risque en temps de crise et d’avoir la flexibilité nécessaire pour financer les transactions quotidiennes.

À retenir

Grâce à une compréhension de base de la façon dont se complètent les actions, les obligations et les liquidités, vous disposez d’une meilleure vue d’ensemble du rendement de votre portefeuille. Ce faisant, vous comprendrez mieux l’importance de la diversification.

Vos placements sont gérés de manière professionnelle et vous sont recommandés en fonction de vos buts et de vos objectifs individuels. Respecter votre plan et conserver vos placements est la meilleure défense contre les reculs de marché inévitables ainsi que la clé de votre réussite à long terme.

De plus, nos représentants sont toujours là pour répondre à vos questions afin que vous n’ayez aucune inquiétude à propos de vos placements

Pour en savoir plus et accéder à d’autres ressources, consultez la page Regard sur les marchés. Vous pouvez également lire les articles hebdomadaires Le point sur les placements afin d’avoir plus de renseignements sur les dernières nouvelles ayant une influence sur les marchés financiers.



*Au Québec, les représentants autorisés sont des conseillers en sécurité financière dûment certifiés par l’Autorité des marchés financiers.

L’information contenue dans le présent document provient de sources dignes de foi; cependant, nous ne pouvons en confirmer l’exactitude ni l’exhaustivité. Elle ne doit pas être considérée comme une source de conseils fiscaux personnels. Comme nous ne sommes pas des conseillers fiscaux, nous recommandons aux clients de demander l’avis d’un conseiller fiscal indépendant pour toute question d’ordre fiscal. Les fonds communs de placement sont offerts par l’intermédiaire de Services d’investissement financier Co-operators inc. partout au Canada, sauf au Québec et dans les territoires. Les fonds distincts et les rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d’assurance-vie. Co-operators Compagnie d’assurance-vie et Services d’investissement financier Co-operators inc. s’engagent à protéger la vie privée de leurs clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de leurs affaires. Consultez la page www.cooperators.ca/fr-CA/PublicPages/Privacy.aspx pour en savoir plus. Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée.