Comment commencer à effectuer des placements?

Nous vous aiderons à faire vos premiers pas.

Les gens nous demandent souvent : « Comment puis-je commencer à faire des placements dès aujourd’hui? », et ils ont raison de le faire. Les placements jouent un rôle essentiel dans notre avenir financier. Mais avant de faire le plongeon à la manière de Warren Buffet, vous devez absolument acquérir les notions de base sur les placements : ce que c’est, quand commencer, comment atteindre vos objectifs financiers personnels, etc.

En quoi consistent les placements?

En théorie, il est facile pour un débutant de commencer à faire des placements. Lorsque vous gagnez de l’argent, vous avez trois possibilités : le dépenser, l’épargner ou le placer. Examinons rapidement ces options.

  • Lorsque vous dépensez, ce qui est nécessaire pour vous acheter des biens et des services et payer vos frais de subsistance, vous laissez partir votre argent. Vous ne le récupérerez pas.
  • Lorsque vous épargnez, que ce soit sur un compte bancaire ou en cachant vos économies sous votre matelas, votre argent perd de son pouvoir d’achat avec le temps, à mesure que le coût des biens augmente (c’est ce qu’on appelle l’inflation).
  • Lorsque vous effectuez des placements, c’est-à-dire lorsque vous consacrez des sommes à un projet spécifique, votre argent peut générer un rendement financier. Autrement dit, en plaçant l’argent que vous n’utilisez pas aujourd’hui, vous pouvez le faire fructifier pour demain.

Par définition, le placement consiste à prêter son argent à d’autres personnes, qui l’utilisent pour faire avancer leurs projets. En contrepartie, ces personnes promettent de vous rembourser avec des intérêts ou de vous donner une participation dans leur entreprise (ce qu’on appelle une « action »). Si la valeur de l’entreprise augmente, votre participation augmente également, et vous pouvez l’encaisser pour réaliser un bénéfice. Mais attention, il est également possible que l’entreprise perde de la valeur. Donc, investir comporte aussi un risque de pertes.

Comprendre votre tolérance au risque peut vous aider à déterminer votre style de placement personnel, ainsi que votre capacité à supporter d’éventuelles pertes. La corrélation entre le risque et le rendement est un principe fondamental en matière de placements : un risque élevé mène à des rendements potentiels élevés, tandis qu’un risque faible correspond à de faibles rendements potentiels.

Quand faut-il faire des placements?

Avant de vous demander comment faire des placements, demandez-vous d’abord si vous êtes prêt à le faire. Vous disposez peut-être de revenus disponibles, mais cela ne signifie pas nécessairement que le placement soit la meilleure utilisation de vos fonds. Tout d’abord, songez à faire ce qui suit :

  • Créer un fonds de secours. Évitez de faire des placements si c’est pour vous retrouver dans une situation où vous devrez retirer l’argent pour une urgence. En règle générale, il est bon d’avoir mis de côté l’équivalent de trois à six mois de dépenses, dans un compte facilement accessible, pour couvrir les dépenses ou les événements imprévus.
  • Souscrire une assurance vie et maladie appropriée. Vérifiez si vous bénéficiez d’une telle protection au travail. De là, un représentant de Co-operators peut vous aider à combler les éventuelles lacunes de votre protection d’assurance.
  • Rédiger un testament et choisir un mandataire à qui vous confierez une procuration. Il est plus sûr (d’un point de vue juridique comme d’un point de vue financier) de faire appel à un avocat plutôt que de se contenter d’un document manuscrit.
  • Rembourser vos dettes. Avez-vous contracté un prêt hypothécaire, un prêt automobile ou des dettes d’études, ou tout cela à la fois? Si les intérêts sur les paiements de vos dettes dépassent vos revenus de placement potentiels, il peut être prudent de rembourser vos dettes avant de consacrer de l’argent aux placements.

Vous avez déjà pensé à tout cela? Excellent! Vous êtes prêt à commencer. Et le plus tôt sera le mieux. Étant donné que les marchés ont prouvé qu’ils avaient tendance à progresser au fil du temps, effectuer des placements aujourd’hui signifie que vous payez un prix d’entrée moins élevé maintenant que si vous commencez plus tard.

Faire des placements tôt et régulièrement vous permet également de profiter de ce que l’on appelle la capitalisation. Voici un exemple de son fonctionnement :

Supposons qu’à l’âge de 20 ans, vous placiez 2 400 $ par an pendant 10 ans, avec un rendement de 5 % (compte tenu des frais). À 65 ans, votre placement vaudra 174 837,22 $.

Supposons maintenant que vous commenciez à 35 ans et que vous placiez 2 400 $ par an pendant 10 ans, avec le même rendement de 5 % (compte tenu des frais). À 65 ans, vous n’aurez gagné que 84 099,69 $, ce qui représente une différence de plus de 90 000 $!

C’est la magie de la capitalisation.

Quels sont vos objectifs?

Une bonne planification des placements doit tenir compte de vos objectifs personnels. Réfléchissez à ce pour quoi vous effectuez des placements : un achat important, comme une maison ou des vacances de rêve? Une retraite confortable? Un peu des deux? (Cet article peut vous aider à hiérarchiser vos objectifs d’épargne.)

Quels que soient vos objectifs, il existe des choix de placement intelligents qui peuvent vous aider à les atteindre, en fonction des placements qui vous conviennent et de vos échéances. Ils feront partie de votre stratégie de placement. Une fois que vous avez établi votre stratégie de placement, il est important de vous y tenir, même lorsque les marchés sont en baisse, pour réussir à atteindre ces objectifs.

Dans quoi devriez-vous effectuer vos placements?

Il peut être difficile de décider où placer son argent. Abordons une source de confusion courante : la différence entre un compte de placement et un instrument de placement.

  • Un compte de placement contient les placements que vous achetez et vendez en vue d’atteindre vos objectifs financiers. Vous devrez ouvrir un compte de placement avant de commencer à effectuer des placements. Vous pouvez choisir entre diverses formules de comptes enregistrés (comme les REER et les CELI) ou non enregistrés.
  • Les instruments de placement sont les produits de placement dans lesquels vous choisissez de placer votre argent, notamment les fonds distincts et les fonds communs de placement, les FNB et les fonds indiciels, les actions et les CPG.

Par exemple, vous pouvez choisir d’ouvrir un REER et d’effectuer des placements dans des fonds distincts. Vous pouvez aussi ouvrir un CELI et acheter des parts de fonds commun de placement. Là encore, les comptes et les instruments de placement que vous choisissez reposent sur vos objectifs, votre tolérance au risque et votre horizon de placement. Votre niveau de connaissances et d’expérience en matière de placement – ainsi que les tendances actuelles du marché – peuvent également jouer un rôle dans vos choix.

Chez Co-operators, nous vous proposons les comptes et les instruments de placement suivants :

Comptes de placement

REER

Vous recherchez une croissance composée de votre épargne-retraite accompagnée d’une réduction de votre facture fiscale annuelle? Le régime enregistré d’épargne-retraite est un moyen que beaucoup choisissent pour épargner pour leurs vieux jours. Vous pourrez même utiliser les fonds pour acheter votre première maison ou pour poursuivre vos études.

CELI

Que vous épargniez pour des besoins à court terme – comme une voiture, des rénovations ou des vacances – ou que vous cherchiez à compléter votre revenu de retraite à l’avenir, un compte d’épargne libre d’impôt peut vous aider. Vous apprécierez sa souplesse et la croissance libre d’impôt de votre épargne.

REEE

Vous voulez vous y prendre à l’avance pour pouvoir payer les frais d’études universitaires ou collégiales d’un enfant? Un régime enregistré d’épargne-études, augmenté des subventions gouvernementales, peut couvrir une partie ou la totalité de ces dépenses.

REEI

Si vous cherchez à assurer la sécurité financière à long terme d’une personne handicapée, le régime enregistré d’épargne-invalidité est un excellent moyen de le faire. Comme les REEE, ce type de compte est admissible à des subventions gouvernementales.

FERR

Continuez à effectuer des placements pendant la retraite grâce à un fonds enregistré de revenu de retraite. Ce type de compte sert à y détenir les fonds de votre REER lorsque vous avez atteint l’âge de la retraite; vous pouvez en retirer un montant fixe chaque mois.

Comptes non enregistrés

Les comptes enregistrés, comme ceux énumérés ci-dessus, sont assujettis à des règles concernant le montant que vous pouvez y verser dans un délai donné. Si vous avez atteint le maximum de vos cotisations admissibles dans un compte enregistré, un compte non enregistré vous permettra de continuer à faire des placements aussi souvent que vous le souhaitez. N’oubliez pas que les comptes non enregistrés sont assujettis à l’impôt chaque année.

Instruments de placement

Fonds communs de placement

Si vous recherchez la diversification, une gestion professionnelle et un potentiel de croissance, les fonds communs de placement peuvent vous convenir. Ils mettent en commun l’argent de nombreux épargnants pour acheter une grande variété d’actions, d’obligations et d’autres actifs.

Fonds distincts

Comme les fonds communs de placement, les fonds distincts sont des instruments de placements diversifiés, gérés par des professionnels, qui peuvent faire fructifier votre argent. En échange de frais légèrement plus élevés, vous bénéficiez d’avantages supplémentaires, notamment une garantie sur vos apports en capital, même en cas de contre-performance des marchés.

Rentes

Les rentes sont des placements à faible risque qui utilisent votre épargne accumulée pour vous procurer un revenu garanti à vie ou pendant une période déterminée. Ils sont conçus pour vous fournir chaque mois un montant prédéterminé en fonction de votre style de vie et de vos dépenses courantes.

Comment placer son argent

Il est courant de commencer en traitant votre plan d’épargne comme l’une de vos factures mensuelles, et donc de mettre en place des dépôts automatiques prélevés sur votre compte chèques. Cette stratégie consistant à « se payer d’abord » vous aide à cotiser régulièrement et à budgétiser la dépense. L’établissement d’un plan d’épargne mensuel vous permet également de profiter de la méthode des achats périodiques par sommes fixes, qui contribue à réduire l’incidence de la volatilité sur vos placements.

Lorsqu’il s’agit de votre choix de placement et de votre plan de placement global, l’expression « y aller à fond » ne devrait jamais s’appliquer. Dans de nombreux cas, en fait, il est avantageux de commencer lentement, et d’accumuler ainsi les gains, petits ou gros, au fil du temps. Le fait de placer des sommes régulièrement, même un montant modeste, par exemple 50 $ par mois, peut être très efficace. En commençant lentement, vous pouvez mettre de l’argent de côté en vue de votre retraite, profiter de la capitalisation et réduire l’impôt que vous payez chaque année. Ensuite, une fois que vous serez à l’aise avec vos choix de placements et que vous comprendrez mieux comment effectuer des placements en fonction de votre tolérance au risque, vous pourrez augmenter vos cotisations pour accroître vos rendements potentiels.

Même s’il peut paraître séduisant d’agir comme un banquier de Wall Street, les placements en actions demandent beaucoup de connaissances et d’efforts. De nombreux particuliers préfèrent les placements gérés par des professionnels (comme les fonds communs de placement et les fonds distincts), pour lesquels des experts chevronnés font les choix de placement au quotidien, en échange de frais de gestion. Lorsque vous choisissez un partenaire pour la gestion de vos placements, recherchez une société qui partage vos valeurs, qui offre une gamme complète d’options et qui fournit des conseils adaptés à votre situation et à vos objectifs. Nous sommes toujours là pour répondre à vos questions.

En attendant, bons placements (en toute sécurité)!



*Au Québec, les représentants autorisés sont des conseillers en sécurité financière dûment certifiés par l’Autorité des marchés financiers.

L’information contenue dans le présent document provient de sources dignes de foi; cependant, nous ne pouvons en confirmer l’exactitude ni l’exhaustivité. Elle ne doit pas être considérée comme une source de conseils fiscaux personnels. Comme nous ne sommes pas des conseillers fiscaux, nous recommandons aux clients de demander l’avis d’un conseiller fiscal indépendant pour toute question d’ordre fiscal. Les fonds communs de placement sont offerts par l’intermédiaire de Services d’investissement financier Co-operators inc. partout au Canada, sauf au Québec et dans les territoires. Les fonds distincts et les rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d’assurance-vie. Co-operators Compagnie d’assurance-vie et Services d’investissement financier Co-operators inc. s’engagent à protéger la vie privée de leurs clients, ainsi que la confidentialité, l’exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de leurs affaires. Consultez la page www.cooperators.ca/fr-CA/PublicPages/Privacy.aspx pour en savoir plus. Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée.