Cet hiver, prévenez les dangereuses barrières de glace sur votre toit

Les glaçons figurent parmi les plus sensationnelles merveilles naturelles de l’hiver. Suspendues au toit des maisons, ces aiguilles scintillantes décorent les quartiers canadiens, qui semblent tout droit sortis du film La Reine des neiges. Mais si votre demeure se transforme en palais de glace cette année, méfiez-vous. La formation de gros glaçons en bordure de votre toit indique un problème que vivent couramment les propriétaires de maison et les locataires : la barrière de glace.

Qu’est-ce qu’une barrière de glace?

Après une importante chute de neige et une fluctuation de la température, l’air chaud de votre maison pourrait s’échapper par le grenier ou le dernier étage et faire fondre la neige présente sur le toit. L’eau de fonte coule alors jusqu’à l’avant-toit, dont la surface est plus froide. Elle s’accumule à cet endroit et regèle, créant une barrière qui empêche l’eau de s’écouler. C’est ce qu’on appelle une barrière de glace.

Si une barrière de glace n’est pas enlevée, l’eau qu’elle retient pourrait s’infiltrer dans votre maison et endommager vos murs et vos plafonds.

Comment savoir si une barrière de glace s’est formée?

Surveillez vos glaçons. Les petits glaçons accrochés à vos gouttières pendant une brève période de fonte ne sont pas problématiques. C’est lorsqu’ils s’allongent et qu’ils gagnent en diamètre qu’il faut y prêter attention. Ces épais et longs glaçons sont trop lourds pour rester accrochés à votre toit sans être prisonniers d’une barrière de glace. C’est une façon de savoir que vous avez un problème. Voici d’autres indices :

  • Des gouttes d’eau coulent et gèlent à l’extérieur de votre maison.
  • Les gouttières pleines de glace s’affaissent ou s’effondrent et n’évacuent pas l’eau correctement.
  • La neige fond sur le haut du toit (près du faîte), mais pas au bas du toit.
  • L’eau a endommagé les plafonds, la peinture s’écaille, le plâtre est endommagé et l’isolant est mouillé.

Que faire en présence d’une barrière de glace?

Enlever une barrière de glace peut être très dangereux. Le plus sûr est de retenir les services d’un professionnel autorisé pour retirer la neige et la glace du toit, des auvents, de l’avant-toit et des gouttières.

Si vous décidez de ne pas demander l’aide d’un professionnel, évitez ces erreurs courantes :

  • N’essayez jamais de détacher les glaçons de votre maison à partir du sol. Ce serait dangereux et vous ne résoudriez pas le problème, puisque les glaçons ne sont qu’une conséquence de la barrière de glace, non la cause.
  • N’utilisez ni un marteau ni un ciseau pour briser la glace. Vous aurez plus de risques d’endommager vos bardeaux que d’enlever la barrière de glace.
  • N’épandez pas de sel, de potassium, de calcium, de sodium, ni de magnésium pour faire fondre la glace. Ces produits sont très corrosifs pour les bardeaux, les gouttières de métal, les tuyaux de descente pluviale et les solins.
  • Évitez de marcher sur un toit recouvert de neige. Les chutes et les probabilités d’exposition à des fils électriques présentent de graves dangers. Restez plutôt au sol pour retirer la neige, au moyen d’un râteau de toit à long manche. Faites attention que la neige ne tombe pas sur vous lorsque vous l’enlevez du toit.

Si vous apercevez des zones mouillées dans votre maison, prenez des photos pour documenter les dommages et informez-en votre compagnie d’assurance. Si vous êtes locataire, avisez le propriétaire.

Prévention des barrières de glace

La solution au problème des barrières de glace est de veiller à ce que la température soit la même sur le toit et l’avant-toit. Pour cela, empêchez l’air intérieur d’atteindre le grenier ou le comble ou scellez toute fuite. Vous pouvez également améliorer l’isolation de votre grenier et ajouter de la ventilation. De cette façon, l’air chaud sera rapidement éloigné du toit.

Ces solutions préviendront non seulement la formation de barrières de glace, mais vous aideront également à faire des économies d’énergie toute l’année en prévenant les pertes de chaleur en hiver et les fuites d’air frais en été.

Voyez d’autres moyens d’assurer votre sécurité en présence de glace.