Qu’est-ce qui n’est pas couvert par mon assurance vie?

La réponse à cette question varie d’une police à l’autre. Le plus important, c’est de comprendre en quoi consiste cette assurance. L’assurance vie est conçue pour procurer à vos bénéficiaires un capital-décès sous forme de montant forfaitaire à la suite de votre décès attribuable à une cause naturelle, à un accident ou à la plupart des maladies. Il existe cependant des situations où le capital-décès n’est pas payable, et certaines causes de décès ne sont pas couvertes par l’assurance.

Assurance hypothécaire

L’assurance hypothécaire, qui peut être souscrite séparément de l’assurance vie, garantit le remboursement de votre prêt hypothécaire si vous décédez.

Même si le montant forfaitaire versé par l’assurance vie peut servir à rembourser votre prêt hypothécaire, une assurance hypothécaire distincte permet, en couvrant cette dépense, de consacrer les prestations d’assurance vie aux autres besoins financiers de vos bénéficiaires.

Assurance invalidité et maladies graves

Vous pouvez souscrire séparément une assurance maladies graves et une assurance invalidité. Les prestations d’assurance vie ne sont payables qu’au décès de l’assuré.

Suicide

Certains contrats d’assurance vie prévoient le paiement des sommes dues en cas de suicide si la police est en vigueur depuis plus de deux ans, tandis que d’autres l’excluent complètement.

Voici quelques ressources utiles pour les personnes aux prises avec des idées et tendances suicidaires.

Autres exclusions

Les exclusions sont les situations dans lesquelles l’assureur ne verse pas le capital-décès. Elles sont énumérées dans votre contrat et il est important de les lire et de les comprendre. On peut citer notamment les affections préexistantes, les comportements imprudents mettant la vie en danger (par exemple si vous décédez dans une course automobile) ou les activités illégales. En pareilles circonstances, vos bénéficiaires ne toucheront peut-être pas le capital-décès.

Pour savoir ce qui est couvert par l’assurance vie, communiquez avec votre conseiller en sécurité financière. Il sera heureux de répondre à vos questions.