Pouvez-vous bien anticiper le marché?

Nous pouvons vous montrer ce que vous pouvez contrôler, et ce que vous ne pouvez pas.


Anticiper les fluctuations du marché peut à la fois aider les investisseurs et leur nuire, car nous comparons deux approches : le temps sur le marché et l’anticipation du marché. Ces concepts sont particulièrement d’actualité – et on en débat davantage – lorsque le marché est volatile.

En fin de compte, pour anticiper le marché, on se base sur des émotions. Pour connaître du succès, il faut savoir faire parfaitement deux choses très compliquées : se retirer du marché et le réintégrer au bon moment.

À l’inverse, l’approche du temps sur le marché mise sur les fluctuations – notamment des gains suivant des pertes – pour parvenir à une croissance à long terme. Il s’agit de maintenir votre trajectoire et d’utiliser l’horizon temporel que vous avez choisi pour maximiser votre retour d’investissement avec le temps.

On ne peut pas tout contrôler

Y a-t-il des avantages à essayer d’anticiper le marché? Réponse courte : oui. Lors d’un repli du marché, si vous retirez vos placements pour éviter des pertes supplémentaires, cela pourrait être bénéfique. Mais habituellement, ce n’est pas aussi simple car la plupart des investisseurs ne planifient pas de se retirer du marché pour de bon. Ils abordent le processus d’investissement en jonglant avec deux objectifs simultanés : essayer de se retirer du marché et de le réintégrer au meilleur moment possible, en essayant de ne pas y laisser des plumes.

Choisir le moment parfait pour sortir du marché et y revenir est difficile, même pour les experts financiers chevronnés qui suivent quotidiennement le cours des marchés. Qu’en est-il de l’investisseur moyen? Même ceux qui réussissent à éviter le pire lors d’une baisse du marché risquent de ne pas profiter pleinement de la reprise, surtout s’ils ne pensent plus autant aux placements qui les inquiétaient.

De plus, la trajectoire des marchés n’est pas une ligne droite. Ils fluctuent à la hausse et à la baisse, souvent rapidement, ce qui fait en sorte qu’il est extrêmement difficile de prévoir une baisse (le bon moment pour acheter) ou une hausse (le bon moment pour vendre). Cela nous amène à parler du rôle de nos émotions dans nos décisions de placement. En période d’incertitude, il peut être encore plus tentant de se retirer du marché jusqu’à ce que les choses aillent mieux.

L’histoire nous a montré que les marchés ont tendance à rebondir rapidement après une baisse majeure, ce qui signifie qu’une hausse tout aussi rapide et inattendue peut se produire par la suite. Bref, rater ne serait-ce que quelques bonnes journées sur le marché peut vous nuire à long terme.

N’oubliez pas que c’est le travail des gestionnaires de fonds professionnels de maximiser les occasions de placement lorsque les marchés fluctuent à la hausse ou à la baisse. Bien qu’ils n’anticipent pas le marché à proprement parler, ils prennent des décisions en temps réel en se basant sur les conditions économiques actuelles et les perspectives à long terme. En retirant brusquement vos placements du marché, vous risqueriez d’anéantir tous leurs efforts.

En résumé? Faire des placements – et les conserver – malgré les fluctuations du marché est une stratégie infaillible pour tirer profit de la reprise probable du marché.

Vous pouvez contrôler certaines choses

Lorsque vous investissez, il est toujours bon de garder en tête vos objectifs à long terme et votre niveau de tolérance au risque.

Vous pouvez ensuite opter pour une stratégie de placement comme les achats périodiques par sommes fixes qui fera en sorte que vous aurez moins besoin d’anticiper le marché. Des cotisations régulières vous permettront d’acheter moins de parts quand les prix sont élevés, et un plus grand nombre quand les prix sont bas. Cette stratégie est l’une des meilleures façons de se protéger contre la volatilité des marchés. Elle est également très efficace pour éviter les décisions de placement émotives.

Que ce soit pour revoir votre plan financier ou prendre des mesures supplémentaires pour protéger vos avoirs, nos représentants* sont là pour vous guider pendant les périodes d’incertitude.

Entre-temps, voici un conseil utile : si vos objectifs d’investissement, votre tolérance au risque et votre horizon de placement n’ont pas changé, vous êtes probablement sur la bonne voie. Tentez de tenir le cap en attendant que le marché reprenne. Avec un peu de chance, ce sera en votre faveur.

Pour en savoir plus et pour obtenir des ressources et des nouvelles sur les marchés financiers, consultez notre page Perspectives des marchés.



* Au Québec, un représentant s’entend d’un conseiller en sécurité financière dûment certifié par l’Autorité des marchés financiers.

Les fonds distincts et les rentes sont administrés par Co-operators Compagnie d’assurance-vie.

Cet article se veut une source d’information générale qui n’est valable qu’au moment de sa parution, et ne constitue ni une offre ni une sollicitation concernant la vente ou l’achat de produits de placement. Son contenu ne vise pas à fournir des conseils juridiques, fiscaux, de placement ou autres.

Co-operators Compagnie d'assurance-vie s'engage à protéger la vie privée de ses clients, ainsi que la confidentialité, l'exactitude et la sécurité des renseignements personnels recueillis, utilisés, conservés et divulgués dans le cadre de nos affaires. Veuillez-vous référer à notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Co-operatorsMD est une marque déposée du Groupe Co-operators limitée.