Conseils pour des rénovations sans tracas

La rénovation coûte généralement moins cher que l’achat d’une nouvelle maison et peut aider à faire augmenter la valeur de votre propriété. Cependant, elle peut être source de stress. Réduisez votre stress et tirez le maximum de vos rénovations grâce à nos conseils.

Assurez-vous que vos rénovations augmentent la valeur de votre maison

Voici trois facteurs à considérer avant de commencer :

  • Valeur marchande. Des rénovations importantes porteront-elles la valeur marchande de votre maison au-dessus de celle des propriétés de votre quartier? La valeur de votre maison peut être limitée si celle-ci est entourée de maisons de moindre valeur et de taille plus petite. N’essayez pas d’attribuer à votre maison une valeur trop élevée par rapport au marché.
  • Futurs acheteurs. Même si vous n’envisagez pas de vendre dans un avenir proche, il est avisé de concevoir votre projet en tenant compte de ce que la plupart des acheteurs souhaiteraient. Par exemple, éliminer une chambre à coucher pour agrandir une autre pièce pourrait ne pas plaire à tous les acheteurs, en particulier aux familles.
  • Rendement du capital investi. Certains travaux augmentent instantanément la valeur d’une propriété, par exemple la rénovation de la cuisine ou de la salle de bain, l’ajout de superficie ou le remplacement du tapis par un plancher de bois franc.

Dix questions à poser à votre entrepreneur avant de commencer vos rénovations

Si vous décidez de faire appel à un entrepreneur, vous devrez en trouver un qui est digne de confiance. Demandez à vos amis des recommandations ou faites une recherche sur le web, puis posez ces dix questions pour faire un premier tri et établir vos attentes.

  1. Coût : Votre devis représente-t-il une estimation ou un prix fixe, et quelles sont les modalités de paiement?
  2. Supervision : Qui supervisera le chantier et pendant combien d’heures et de jours par semaine cette personne sera-t-elle présente?
  3. Permis : Qui s’occupera d’obtenir les permis et d’organiser les inspections?
  4. Protection : Détenez-vous une assurance de la responsabilité civile complète pour les personnes et les biens matériels? Outre cette assurance, comment protégerez-vous ma propriété (p. ex. s’il pleut pendant l’agrandissement de la propriété)?
  5. Échéancier : Quel sera l’horaire des travaux et quand ma présence sera-t-elle requise sur les lieux?
  6. Communication : Comment me transmettrez-vous de l’information sur l’avancement des travaux et comment puis-je vous joindre en dehors des heures de travail?
  7. Expérience professionnelle : Combien d’années d’expérience possédez-vous ou combien de projets semblables avez-vous réalisés?
  8. Employés : Travaillez-vous avec le même groupe de sous-traitants et d’ouvriers pour tous vos projets de construction, ou ferez-vous appel à de nouvelles personnes?
  9. Économies : Comment pourrais-je faire des économies? Puis-je acheter certains matériaux moi-même?
  10. Codes : Connaissez-vous les codes du bâtiment en vigueur? Si le projet ne répond pas aux normes, comment gérerez-vous les infractions ou les changements? (Question importante pour les maisons plus anciennes)

Évitez les mauvaises surprises

Certaines rénovations importantes pourraient ne pas être couvertes par votre assurance habitation actuelle. L’assurance habitation est conçue pour protéger votre maison et son contenu contre les évènements imprévus, mais chaque police comporte des limites. Si vous devez faire une réclamation, vous ne voulez pas découvrir que vos rénovations ne sont pas couvertes.

Pour savoir si vos travaux de rénovation seront couverts par votre assurance, communiquez avec votre représentant. Une fois vos rénovations terminées, demandez-lui d’évaluer à nouveau votre maison pour vous assurer que sa valeur à neuf est adéquate et consignée officiellement.