Qu’est-ce qui explique la hausse du coût de l’assurance habitation?

Les primes d’assurance sont basées sur les montants d’indemnisation que les compagnies d’assurance pensent devoir payer. Chaque assureur peut utiliser ses propres moyens pour tenter de prédire les sinistres éventuels, mais en fin de compte, plus il y a de sinistres, plus les taux augmentent. C’est la réalité de l’ensemble du secteur.

Pour continuer de fournir la protection nécessaire à leurs clients, les compagnies d’assurance doivent rajuster les taux lorsque les réclamations augmentent. La hausse des taux ne réjouit pas les clients, mais cet article explique les raisons de ce changement et vous indique quoi faire pour gérer les coûts.

Les événements météorologiques extrêmes sont en hausse

Chaque année, le Bureau d’assurance du Canada (BAC) publie le document « Assurances de dommages au Canada », qui traite des enjeux et des tendances de l’industrie. Il est accessible à tous en ligne.

Dans la version de 2017 du document, le BAC a souligné que « les changements climatiques entraînent plus d’événements météorologiques extrêmes : pluie, chaleur, sécheresse et vents... Au Canada et partout au monde, les changements climatiques ne sont pas une menace future, mais un danger bien actuel. »

Cette tendance est caractérisée par une importante augmentation des sinistres catastrophiques partout au Canada, atteignant une moyenne annuelle de plus d’un milliard de dollars selon les données du BAC. Malheureusement, cette tendance coûteuse devrait se maintenir et cela risque d’entraîner la hausse des taux d’assurance à l’échelle de l’industrie.

Un sinistre est jugé catastrophique lorsque les pertes assurées se chiffrent à 250 millions de dollars ou plus.

Travailler pour changer les choses

Les pertes assurées découlant de catastrophes naturelles ont plus que doublé au cours de la dernière décennie. En tant qu’assureurs, nous sommes persuadés que nous avons la responsabilité de sensibiliser, de préparer nos clients aux changements climatiques et de les équiper pour y faire face.

Jusqu’à 2015, le Canada était le seul pays du G7 à ne pas disposer d’assurance résidentielle contre les inondations. Grâce à notre produit Eau multirisque, nous rendons cette protection accessible à tous les propriétaires*, même aux clients les plus susceptibles de subir un sinistre causé par une inondation.

Gestion du coût de votre assurance

Comme toujours, nous faisons en sorte que les taux que nous facturons soient basés sur les risques réels que nous assurons. Pour continuer de vous protéger contre les incertitudes de la vie, nous avons changé notre méthode de calcul pour que les taux reflètent plus exactement les biens et les risques auxquels ils sont exposés. Il y a toutefois certaines dispositions que vous pouvez prendre pour gérer le coût de l’assurance en fonction des risques particuliers à votre propriété.

  1. Actualisez les informations concernant votre maison – informez-nous de toute modification concernant la plomberie, le câblage ou la toiture de votre maison. Votre prime pourrait être réduite.
  2. Revoyez vos garanties – prenez rendez-vous pour une révision gratuite de votre dossier-client. Vous pourrez alors passer en revue vos garanties avec votre représentant.
  3. Ajustez votre franchise – songez à augmenter votre franchise pour réduire votre prime. Contactez-nous pour voir si un changement peut vous aider.
  4. Regroupez vos garanties – songez à nous pour répondre à tous vos besoins d’assurance dans le but de maximiser les rabais.
  5. Parlez-nous des risques spécifiques à votre propriété – nous pouvons vous dire quels sont vos risques les plus sérieux et vous suggérer certaines mesures supplémentaires pour protéger votre maison et ainsi diminuer votre prime.

Risque de tempête de vent ou de grêle

  • Remplacez les vieilles toitures ou le revêtement par des produits résistants aux intempéries
  • Augmentez votre franchise

Risque d’incendie

  • Remplacez, si possible, le système de chauffage au bois (sauf un foyer) par un autre type de système, au propane par exemple
  • Installez un système de gicleurs automatiques ou un système d’alarme incendie relié à une centrale de surveillance ou un détecteur de chaleur

Risque lié à la plomberie

  • Remplacez la plomberie vieillissante
  • Installez un système d’arrêt automatique de l’alimentation en eau ou un détecteur d’eau relié à une centrale de surveillance
  • Augmentez votre franchise

Risque de vol

  • Installez un système d’alarme relié à une centrale de surveillance

*Non offert au Manitoba et au Québec.

Calcul du niveau de risque

Les primes d’assurance sont calculées en fonction du risque, c’est-à-dire selon la probabilité qu’une personne présente une demande de règlement. Plus le risque est élevé, plus la prime est élevée. Moins le risque est élevé, moins la prime est élevée. Pour établir le montant exact de la prime, nous examinons l’historique des réclamations faites par des groupes de personnes ayant des caractéristiques comparables, puis nous ajoutons les renseignements sur la personne concernée, en se basant sur l’historique de ses réclamations.

Par exemple, les primes d’assurance habitation sont calculées selon certains critères, notamment :

  • le risque de vent, de grêle ou de refoulement des égouts de votre quartier;
  • le taux de criminalité dans votre quartier;
  • la distance entre votre domicile, un poste d’incendie et une borne fontaine;
  • la valeur de vos biens personnels;
  • votre dossier d’assurance;
  • l’historique des réclamations associées à la propriété.

En assurance auto, les primes sont fixées en fonction de :

  • l'expérience de conduite des personnes du même groupe d’âge que vous;
  • les statistiques de vols et d’infractions dans votre quartier;
  • les caractéristiques et les statistiques relatives à la sécurité propres à votre véhicule;
  • l’année de fabrication, la marque et le modèle de votre véhicule;
  • votre usage de la voiture : pour vous rendre au travail ou à des fins personnelles ou professionnelles;
  • le nombre d’infractions relatives au Code de la route que vous avez commises, y compris le nombre de réclamations avec responsabilité que vous avez faites;
  • votre expérience de conduite.

Vos primes d’assurance sont également calculées en fonction des rabais auxquels vous avez droit, du type de protection que vous souscrivez et des franchises que vous choisissez.

Application des règlements fédéraux et provinciaux

Les règlements gouvernementaux, les taxes et les coûts liés aux soins de santé ont également une incidence sur le calcul des primes. Lorsque des modifications sont apportées à ces éléments, les primes doivent être ajustées en conséquence. De la même façon, les changements dans les montants adjugés par la cour, les frais de remorquage, le coût des réparations, le coût imputable à la fraude à l’assurance et l’augmentation de la fréquence et de la violence des tempêtes sont tous des facteurs qui ont une influence au fil du temps sur les primes d’assurance.