Des résidences mieux protégées grâce aux détecteurs

Bien des gens négligent d’installer des détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone. Pourtant ces appareils contribuent énormément à la sécurité de toute la maisonnée. Les statistiques démontrent en effet que des détecteurs installés et entretenus convenablement peuvent sauver des vies en alertant les occupants rapidement, leur permettant ainsi d’évacuer le domicile en toute sécurité. Utilisés conjointement, ces deux types de détecteurs sont les meilleurs outils pour protéger votre maison et votre famille.

La sécurité, une obligation juridique

La plupart des incendies et des empoisonnements au monoxyde de carbone surviennent la nuit ou tôt le matin, lorsque les occupants dorment. Voilà pourquoi la plupart des provinces ont adopté des lois exigeant que toutes les maisons, y compris les logements sociaux, soient équipées de détecteurs de fumée en bon état à chaque étage et à l’extérieur des chambres à coucher.

Types de détecteurs de fumée

Il existe deux principaux types de détecteurs de fumée :

  • Les détecteurs à ionisationréagissent mieux aux incendies à flammes qui se propagent rapidement en consumant des combustibles comme le papier ou la graisse. Il s’agit du type d’incendie le plus commun, représentant 70 % des cas.
  • Les détecteurs photoélectriques réagissent aux incendies à combustion lente, qui peuvent couver pendant des heures avant de s’enflammer, comme ceux causés par une cigarette laissée sur un meuble.

Pour vous assurer de bénéficier du temps de réaction le plus rapide, vous devriez installer ces deux types de détecteurs dans votre maison ou encore mieux, des détecteurs qui combinent les deux technologies.

Fonctionnement des détecteurs de monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone est un gaz toxique, incolore et inodore qui réduit la capacité du sang à transporter l’oxygène dans l’organisme. Il peut fuir de tout appareil qui brûle des carburants fossiles, comme les fournaises au gaz et leurs conduites de sortie ou les foyers au bois. Ce gaz s’échappe aussi du tuyau d’échappement des véhicules dont le moteur tourne au ralenti. L’exposition à de faibles concentrations de monoxyde de carbone peut causer des nausées, des étourdissements, des maux de tête, de la confusion, de la fatigue et de l’essoufflement. Les enfants, les personnes âgées et les gens souffrant de troubles cardiaques ou respiratoires peuvent être particulièrement sensibles au monoxyde de carbone.

Parce qu’on ne peut ni le voir, ni le goûter, ni le sentir, le monoxyde de carbone peut vous affecter, vous et les membres de votre famille, avant que vous ne vous en rendiez compte. Les détecteurs de monoxyde de carbone émettent un signal d’avertissement lorsque le niveau de monoxyde de carbone devient dangereux, ce qui arrive le plus fréquemment pendant les mois d’hiver lorsque les appareils de chauffage fonctionnent et que les fenêtres sont fermées.

Installation et utilisation des détecteurs de fumée et des détecteurs de monoxyde de carbone

  • Quel que soit le type de détecteur de fumée ou de monoxyde de carbone que vous choisissez, assurez-vous que l’étiquette indique que l’appareil a été approuvé par l’Association canadienne de normalisation ou par les Laboratoires des assureurs du Canada (ULC).
  • Veillez à ce que les détecteurs soient installés, nettoyés et testés conformément aux instructions du fabricant. Remplacez les détecteurs de monoxyde de carbone tous les cinq à sept ans, et les détecteurs de fumée tous les dix ans.
  • Installez des détecteurs à chaque étage de votre maison, y compris au sous-sol. Les endroits les plus stratégiques sont le salon, où la plupart des incendies prennent naissance, et l’intérieur ou l’extérieur des chambres à coucher pour que l’alarme vous réveille la nuit. Assurez-vous que les détecteurs ne sont pas obstrués par des meubles ou des rideaux, ni branchés dans des prises de courant contrôlées par un interrupteur mural.
  • Changez les piles aussi souvent que le recommande le fabricant ou dès que vous entendez le signal d’avertissement. N’enlevez jamais les piles de vos détecteurs de fumée pour faire fonctionner un autre appareil.
  • Si la vapeur de la douche ou la chaleur de la cuisine déclenche de fausses alarmes, ne retirez pas la pile de l’appareil. Déplacez plutôt le détecteur à un autre endroit, ou procurez-vous un détecteur muni d’un bouton d’arrêt temporaire.

Assurez-vous que les membres de votre famille reconnaissent le son de l’alarme et savent quoi faire s’ils l’entendent. Élaborez et testez votre plan d’évacuation, et établissez un point de rencontre à une distance sécuritaire de votre maison. Le service d’incendie de votre localité est une excellente source d’information. Consultez-le pour vous renseigner sur la prévention des incendies et les fuites de monoxyde de carbone.