Voitures fusionner en toute sécurité sure une route

Votre voiture fait-elle l’objet d’un rappel de sécurité?

Environ une voiture sur six qui circule sur les routes canadiennes fait l’objet d’un rappel en cours. En 2015 seulement, cinq millions de voitures ont connu un problème lié à la sécurité nécessitant un avis de rappel conformément à la Loi sur la sécurité des véhicules automobiles du Canada.

Vérifiez si votre voiture figure dans la Banque de données des rappels de sécurité automobile. Vous avez besoin de connaître la marque, le modèle et l’année de votre véhicule. Votre concessionnaire peut également vérifier si votre véhicule fait l’objet de rappels en cours et vous donner rendez-vous pour effectuer les réparations nécessaires.

En 2016, les défauts comprenaient des bris d’essuie-glaces, des ruptures de l’essieu arrière et même des projections de fragments de métal au travers des sacs gonflables. Certains rappels peuvent sembler anodins comparativement aux défauts qui augmentent le risque d’accident ou de blessure, cependant tous les rappels sont émis dans le but d’assurer votre sécurité ainsi que celle de vos passagers et des autres conducteurs.

En plus d’assurer votre sécurité au volant, il est important de vérifier si le véhicule que vous songez à acheter fait l’objet d’éventuels rappels. À l’heure actuelle, aucune province n’impose de faire réparer les véhicules faisant l’objet d’un rappel en cours avant leur immatriculation. Les rappels ne relèvent pas des inspections de sécurité mécanique.

Tous les frais liés au rappel incombent au fabricant. Faites corriger le problème le plus rapidement possible de manière à réduire vos risques. Votre sécurité au volant, et la sécurité de tous sur la route, nous tiennent à cœur. Découvrez notre campagne contre la distraction au volant et faites circuler le message pour que nous puissions tous partager la route en toute sécurité.