Puis-je souscrire une assurance si je souffre d’un problème de santé?

L’un des principaux facteurs qui fait obstacle à la souscription d’une assurance vie ou d'une assurance maladies graves, c’est la crainte de ne pas y être admissible en raison d'une affection préexistante. Pourtant, il n’en est rien.

Affections préexistantes légères

De nombreux Canadiens souffrent d’un problème de santé, comme le diabète, l’asthme ou d’autres affections qui n’ont pas d’effet débilitant sur leurs activités courantes. Les personnes qui souffrent d’une telle affection sont évidemment admissibles à l’assurance.

Si vous souffrez d’une affection préexistante, vous pourrez sans doute souscrire une police dite « tarifée ». La police peut être assujettie à une surprime et vous devez généralement subir des examens médicaux pour avoir droit à l’assurance, notamment des analyses de sang ou d’urine pour vérifier que vous ne souffrez pas d’autres affections.

Affections préexistantes graves

La plupart des gens ignorent que les personnes ayant survécu à un grave problème de santé, comme une maladie du cœur, un AVC ou un cancer, peuvent être assurées. En règle générale, la personne à assurer doit être rétablie depuis un certain nombre d’années avant de pouvoir souscrire la police. De plus, la police est souvent majorée d'une surprime. 

Antécédents familiaux

Bien que les antécédents familiaux de certaines maladies puissent avoir une incidence sur le taux de prime, l’existence même de ces antécédents ne vous empêche pas d’être assurable au titre de l’assurance vie ou maladies graves.

Comment puis-je savoir si je suis admissible?

La soumission et la tarification de chacune de nos polices d’assurance sont traitées au cas par cas. Veuillez communiquer avec le représentant de Co-operators de votre région pour obtenir une soumission. La soumission est gratuite, même si vous devez subir des examens médicaux. Renseignez-vous toutefois auprès de votre médecin pour savoir s’il exige des frais pour remplir les documents de l’assureur.

Vaut-il vraiment la peine de souscrire une assurance vie ou maladies graves dont les primes sont plus élevées?

Songez aux pertes que vous pourriez subir si vous deviez cesser de travailler pendant une certaine période ou ce que vous laisseriez à vos proches si quelque chose devait vous arriver. Si ces deux éventualités vous préoccupent, vous devriez envisager l’assurance maladies graves ou l’assurance vie.